Municipales 2014


Notre programme

Bulletins


Bulletins publiés par l'association Spéracèdes Demain disponibles au format PDF :
27 - Janvier 2018
26 - Juillet 2017
25 - Janvier 2017
24 - Juillet 2016
23 - Janvier 2016
22 - Juillet 2015
21 - Janvier 2015
20 - Juillet 2014
19 - Janvier 2014
18 - Juillet 2013
17 - Janvier 2013
16 - Juillet 2012
15 - Janvier 2012
Numéro spécial Centenaire
14 - Juin 2011
13 - Janvier 2011
12 - Juillet 2010
11 - Janvier 2010
10 - Juillet 2009
09 - Janvier 2009
08 - Juillet 2008
07 - Novembre 2007
06 - Juillet 2007
05 - Janvier 2007
04 - Juillet 2006
03 - Février 2006

Après sélection, le chargement peut prendre plusieurs secondes.

Blog

rss rss

TOUS LES ARTICLES
DEUILS
ÉVÉNEMENTS
ACTUALITÉS
CONSEILS MUNICIPAUX
TERRES DE SIAGNE
CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION DU PAYS DE GRASSE (CAPG)
HEURES MUSICALES DE SPÉRACÈDES
PNR (Parc Naturel Régional)
LES RENDEZ-VOUS DE SPERACEDES
CAFÉ PHILO
MUNICIPALES 2014
CINE CABRIS

FÊTE DE LA CROIX

Le 05/08/2016 à 06h44 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

La fête du village, qui a été source d’une grande réflexion, vient de se terminer. Grande réflexion due aux récents événements tragiques. Fallait-il supprimer la Fête ou faire comme si rien ne s’était passé ? Supprimer la Fête aurait donné raison à ces individus dont l’objectif, entre autres, est de bouleverser, par la peur, notre façon de vivre, nos coutumes. Mais était-il décent de ʺfaire la fêteʺ alors que tant de cœurs étaient meurtris, tant de personnes dans la peine ? Une troisième voie a été choisie par le Comité des Fêtes avec l’aval du Maire : supprimer, en signe de deuil, la partie qui paraissait être le moment le plus festif, le bal.
Vendredi à 21 heures, sur le pré, proposé par les Estivales du Conseil Départemental, devant plus de 200 personnes, ʺPapy fait de la résistanceʺ fut représenté. L’ovation finale témoigne du plaisir pris par le public.
Samedi soir, repas préparé par le Café de l’Union.
Dimanche, messe chantée en provençal, avec beaucoup de sensibilité et de nuances, par le groupe folklorique Aïgo Vivo. Les participants ont grandement apprécié cette prestation. A la fin de la messe, le prêtre a demandé à l’assistance d’applaudir le groupe. La messe fut suivie d’un dépôt de bouquets à l’oratoire de Saint Casimir, patron du village. Pour animer l’apéritif d’honneur, l’Aïgo Vivo fit étalage des différentes facettes de son activité : musique, danses, chants du folklore provençal et, pour terminer, La Marseillaise reprise par l’assistance, suivie de l’hymne provençal, La Coupo Santo, entonné, lui, par les gens du cru. Le soir, concours de belote organisé par le Café de l’Union.
Lundi, pour montrer que la tradition était respectée, aïoli réunissant plus de 200 convives. Un aïoli préparé par Charly Baussy. Là aussi la tradition a été respectée, Charly est le fils d’Aimé, figure emblématique de ce plat provençal. Deux jeunes violonistes ont accompagné ce repas en interprétant un récital de musique tzigane : légèreté et rythme qui s’accordaient parfaitement à l’atmosphère. Atmosphère propre aux petits villages lors de la fête patronale, atmosphère de retrouvailles entre Spéracèdoises et Spéracèdois, habitants des communes avoisinantes, mais aussi rencontres avec les vacanciers, toujours conquis par ces moments de grande convivialité.
Durant ces 4 jours, l’Amicale Bouliste a organisé, grâce à de généreux donateurs, 4 concours de boules : le prix Boulangerie Dutto ; le prix des Entreprises : de Maçonnerie Gilles Cassini et de Plomberie Philippe Alcaraz ; le prix des Assurances AXA Jean-Claude Icard ; le challenge Aimé Baussy patronné par le Moulin à Huile Baussy.
Aucune équipe de bénévoles ne s’étant proposée pour prendre la responsabilité du Comité des Fêtes, c’est, pour la deuxième année, les membres de la Commission ʺTravaux-Cadre de Vieʺ qui, avec à leur tête Jean-Marc Macario, Adjoint à la Culture, ont organisé cette fête 2016. Merci à la police municipale et à la gendarmerie qui ont assuré la sécurité.
Merci au personnel, technique et administratif, qui a été ʺsur le pontʺ avant, pendant et après ces journées. On les a même reconnus parmi les serveurs ! Merci à toutes les bonnes volontés qui ont apporté leur concours pour que le service de l’aïoli soit, encore une fois, apprécié.

commentaires commenter

Commentaires

rss