Municipales 2014


Notre programme

Bulletins


Bulletins publiés par l'association Spéracèdes Demain disponibles au format PDF :
27 - Janvier 2018
26 - Juillet 2017
25 - Janvier 2017
24 - Juillet 2016
23 - Janvier 2016
22 - Juillet 2015
21 - Janvier 2015
20 - Juillet 2014
19 - Janvier 2014
18 - Juillet 2013
17 - Janvier 2013
16 - Juillet 2012
15 - Janvier 2012
Numéro spécial Centenaire
14 - Juin 2011
13 - Janvier 2011
12 - Juillet 2010
11 - Janvier 2010
10 - Juillet 2009
09 - Janvier 2009
08 - Juillet 2008
07 - Novembre 2007
06 - Juillet 2007
05 - Janvier 2007
04 - Juillet 2006
03 - Février 2006

Après sélection, le chargement peut prendre plusieurs secondes.

Blog

rss rss

TOUS LES ARTICLES
DEUILS
ÉVÉNEMENTS
ACTUALITÉS
CONSEILS MUNICIPAUX
TERRES DE SIAGNE
CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION DU PAYS DE GRASSE (CAPG)
HEURES MUSICALES DE SPÉRACÈDES
PNR (Parc Naturel Régional)
LES RENDEZ-VOUS DE SPERACEDES
CAFÉ PHILO
MUNICIPALES 2014
CINE CABRIS

ÉCOLE À VENDRE ? COMMENT EST-CE POSSIBLE ?

Le 17/01/2014 à 18h26 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

Non ce n’est pas un mauvais canular, c’est un projet de Monsieur Roustan. En effet, pour financer la construction d’une nouvelle école, il prévoit "la cession des anciens bâtiments scolaires". Nombreux sont les Spéracèdoises et les Spéracèdois qui nous ont fait part de leur émotion en apprenant cette nouvelle. Vendre cet édifice qui rassemblait, la mairie, l’école de filles et celle des garçons, ce lieu chargé de tant de souvenirs, où tant de générations ont appris à être les adultes qu’ils sont devenus, qui a vu tant de couples officialiser leur union. Ce lieu qui tient une place si importante dans l’histoire du village, être vendu comme un vulgaire bâtiment, comment peut-on l’imaginer ? Cet ensemble "Écoles-Mairie" ne fait-il pas partie du patrimoine que l’on veut mettre en valeur ? Le passé ne peut pas être effacé, il fait partie de la richesse d’un village, il est un élément essentiel pour qu’un village ait une âme.
Il est inquiétant de vouloir que la logique comptable prenne le pas sur le côté humain …
Certes, la construction d’une nouvelle école dans notre village devient indispensable, mais ce projet ambitieux doit-il être nécessairement financé, en sacrifiant les témoignages de notre passé ?

commentaires commenter

Commentaires

rss

1

Le 18/01/2014 à 16h09 par

il serait temps que " Spéracèdes demain" fasse des propositions, publie un programme, définisse une orientation mais ne se contente pas de critiquer sans d'autres alternatives les projets des autres. Dans le cas de l'école, si le projet d'un nouvel ensemble scolaire lui semble un choix prioritaire auquel il adhère, quel financement peut-il proposer en dehors d'une cession d'une partie des actifs...une augmentation de l'endettement par des emprunts pour une commune déjà surendettée ? une augmentation drastique des impôts ?...J.M.P

RÉPONSE DE SPÉRACÈDES DEMAIN
L’équipe de ʺSpéracèdes Demainʺ n’a pas l’habitude de critiquer sans proposer. Une simple lecture des comptes rendus des séances du Conseil Municipal le montre. ʺIl serait temps…ʺ, la précipitation n’est pas bonne conseillère. Notre programme se met en place, il sera développé lors de nos deuxième et troisième réunions publiques. Le projet de la réunification des deux écoles ne date pas de l’approche des élections, il était dans notre programme en 2008. On peut noter au passage que les conseillers sortants n’ont jamais soulevé ce problème au cours de leur mandant. En lisant avec attention notre article on pouvait très bien se rendre compte que ce n’est pas le principe d’un ensemble scolaire qui est mis en cause, mais la vente d’un bien que nous considérons, avec des anciennes et des anciens Spéracèdois qui nous ont alertés, ainsi que des Spéracèdois de ʺfraîche dateʺ, comme faisant partie du patrimoine du village. Le financement ? Dans un premier temps nous devrons faire un point précis sur l’état des finances locales. Toute projection, avant son résultat, ne pourrait être que théorique. Nous pourrons le faire d’autant plus facilement que nous n’avons pas voté les budgets ; si la commune est ʺdéjà surendettéeʺ nous n’y sommes pour rien. Par contre ces budgets et les emprunts ont été votés par les Conseillers ʺdissidentsʺ ! Nous avons à cœur de présenter un projet qui, tout en étant de qualité, soit le moins lourd à supporter pour la commune. Nous ne partons pas avec l’idée d’augmenter les impôts, mais malheureusement nous avons peur que la Communauté d’Agglomération s’en charge…
L'équipe de Spéracèdes Demain

Le 22/01/2014 à 11h25 par

Comment peut-on avoir une si mauvaise idée, alors que dans cette liste il y a des personnes natives du village, qui ont fréquenté l'école ainsi que leurs parents, voire leurs grands parents, et d'autres dont leurs enfants étaient aussi assis sur ces bancs, de la maternelle jusqu'à l'entrée en 6ème. C'est triste, plus de sentiments, plus rien. Je déplore cette décision.
Geo