Municipales 2014


Notre programme

Bulletins


Bulletins publiés par l'association Spéracèdes Demain disponibles au format PDF :
28 - Juillet 2018
27 - Janvier 2018
26 - Juillet 2017
25 - Janvier 2017
24 - Juillet 2016
23 - Janvier 2016
22 - Juillet 2015
21 - Janvier 2015
20 - Juillet 2014
19 - Janvier 2014
18 - Juillet 2013
17 - Janvier 2013
16 - Juillet 2012
15 - Janvier 2012
Numéro spécial Centenaire
14 - Juin 2011
13 - Janvier 2011
12 - Juillet 2010
11 - Janvier 2010
10 - Juillet 2009
09 - Janvier 2009
08 - Juillet 2008
07 - Novembre 2007
06 - Juillet 2007
05 - Janvier 2007
04 - Juillet 2006
03 - Février 2006

Après sélection, le chargement peut prendre plusieurs secondes.

Blog

rss rss

TOUS LES ARTICLES
SOIREE ETOILEE
DEUILS
ÉVÉNEMENTS
ACTUALITÉS
CONSEILS MUNICIPAUX
TERRES DE SIAGNE
CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION DU PAYS DE GRASSE (CAPG)
HEURES MUSICALES DE SPÉRACÈDES
PNR (Parc Naturel Régional)
LES RENDEZ-VOUS DE SPERACEDES
CAFÉ PHILO
MUNICIPALES 2014
CINE CABRIS

ENTREVUE AVEC LE MAIRE DU 2 OCTOBRE 2013

Le 05/10/2013 à 16h35 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

Claude Martin et moi-même avons sollicité cette entrevue, en tant que représentants de Spéracèdes Demain, afin d’obtenir précisions et éclaircissements sur les projets de modification du POS et de la construction de l’ensemble immobilier sur les parcelles A150et 153 ainsi que sur l’organisation du service de cantine pour les scolaires.
Modification du POS.
Les parcelles A 154, 155 et 156 passeraient de la zone NAa en zone Ube, c'est-à-dire en zone urbaine pouvant être construite.
Ube : possibilité de construire des équipements collectifs : parkings, crèche, école, logements sociaux…
Ne pas oublier que notre entrée dans la nouvelle communauté d’agglomération donne à celle-ci la compétence en matière d’équilibre social de l’habitat (Troisième compétence imposée par les textes : article L5226-5 du Code général des collectivités territoriales.). Prévoir une possibilité d’urbanisation sur cet espace, n’est-ce pas la porte ouverte à des projets d’habitats qui nous seraient imposés. (La commune n’étant plus maître de son sol.)
Proposition.
En tenant compte du projet d’extension du local technique jouxtant la salle des fêtes et du possible aménagement du local mis à la disposition de l’Amicale Bouliste, nous avons proposé les modifications suivantes :
la parcelle 154 devrait être morcelée en 2, une parcelle incluant la salle des fêtes et le local de boulistes classée en zone Ube, le reste de la parcelle 154 ainsi que les parcelles 155 et 156 devant demeurer en zone NAa.
Il faut à tout prix, avons-nous dit, préserver cet espace de toute construction, ce que ne permet pas leur classement en zone Ube.
Excepté cet emplacement, avons-nous mis en avant, Spéracèdes ne dispose pas d’espace public éloigné de tout bâtiment, il est donc indispensable de le préserver. Il est un lieu de jeux pour les enfants, un terrain d’évolution pour les scolaires, un emplacement de pique-nique pour les touristes de passage. C’est sur ces terrains que l’Amicale Bouliste organise, tous les jeudis soirs, de mai à septembre, des concours de boules qui apportent une animation que nous envient les villages environnants (2012 participants en 2013), ainsi que des concours fédéraux et ceux de la fête du village ; de nombreuses activités festives l’utilisent également. Ce reclassement donne la possibilité, à terme, de supprimer cette activité qui est partie intégrante du patrimoine provençal.
Monsieur le Maire nous a dit être d’accord avec ces remarques et nous a indiqué qu’il comptait, s’il était réélu, prendre un arrêté afin que cet espace ne soit pas constructible, quitte à proposer, par la suite, une nouvelle modification du POS allant dans notre sens.
Que de temps perdu ! Que de travail inutile !

Nous avons marqué notre étonnement devant le fait que les conseillers municipaux n’aient pas fait part de ces inquiétudes lors de la présentation de ce projet. N’oublions pas que, sans aucune interrogation ni discussion, (ce qui est souvent le cas), il a été voté à l’unanimité lors de la séance du lundi 29 avril 2013. La réflexion a-t-elle été insuffisante ou est-ce voulu ?

Projet immobilier.
Les rumeurs les plus invraisemblables, pour quelqu’un qui suit les séances des Conseils Municipaux, circulant, nous avons voulu avoir des réponses officielles.
Le projet de maison de retraite est définitivement abandonné.
L’accès des véhicules à l’ensemble immobilier projeté se ferait par le chemin St Antoine élargi, sans empiéter sur le jardin d’enfants. Un passage piéton est prévu reliant le boulevard du docteur Sauvy à cet ensemble ; il serait situé en bordure du pré et des jeux de boules situés à l’emplacement de l’ancien terrain de basket. Ce passage aurait une largeur d’environ 90 cm et répondrait aux normes d’accessibilité pour handicapés. Les "nouveaux" jeux de boules étant amputés d’autant, ils seraient prolongés du côté du local ; mais est-ce possible ?
Le parking de la maison médicale serait ouvert au public, le soir et les jours fériés.
Ce projet serait terminé fin 2014.
Les habitants des logements vont inévitablement se plaindre des "nuisances sonores" engendrées par les parties de boules ; comment régler ce problème ? Barrières anti-bruit ? Nous n’avons pas obtenu de réponse à cette question.
Les locaux de la maison médicale seraient soit vendus, soit loués. D’une superficie d’environ 50 m2, leur prix de vente serait de 125 000 € TTC. Tout le personnel médical exerçant à Spéracèdes serait prioritaire pour occuper ces nouveaux locaux. Une dizaine de praticiens sont prévus.
Les logements seraient réservés pour des jeunes actifs avec accessibilité à la propriété. Les loyers seraient fixés à un tarif inférieur à ceux pratiqués sur le marché. La signature d’une convention est prévue à ce propos entre le promoteur et la Mairie.

Cantine scolaire
Nous nous sommes inquiétés du service de la cantine scolaire où un groupe d’élèves a pour réfectoire la salle du Conseil Municipal. Les services compétents ont agréé cette organisation.
Les repas sont transportés de la cantine à cette salle dans deux containers : un pour les plats chauds, un pour les plats froids.
La vaisselle reste à la mairie, elle est lavée sur place grâce à l’acquisition, par le Maire, d’un lave-vaisselle.
Deux personnes se sont proposées pour la surveillance.
Cette solution, temporaire nous a-t-on affirmé, durera certainement jusqu’à la fin de l’année scolaire.
Monsieur le Maire nous a affirmé que ce problème ne devrait plus se poser l’année prochaine, s’il est élu : une nouvelle organisation serait mise en place.
Une question que se posent de nombreux habitants et que nous nous posons également : pourquoi ne pas avoir utilisé la petite salle attenante à la cuisine de la salle des fêtes ? Elle nous semble plus appropriée que la salle où conseils municipaux et mariages se déroulent. Sa location, pour la fin de la semaine, pourrait prendre effet le vendredi dans l’après-midi.
Claude Martin. Roger Navetti.

commentaires commenter

Commentaires

rss