Municipales 2014


Notre programme

Bulletins


Bulletins publiés par l'association Spéracèdes Demain disponibles au format PDF :
27 - Janvier 2018
26 - Juillet 2017
25 - Janvier 2017
24 - Juillet 2016
23 - Janvier 2016
22 - Juillet 2015
21 - Janvier 2015
20 - Juillet 2014
19 - Janvier 2014
18 - Juillet 2013
17 - Janvier 2013
16 - Juillet 2012
15 - Janvier 2012
Numéro spécial Centenaire
14 - Juin 2011
13 - Janvier 2011
12 - Juillet 2010
11 - Janvier 2010
10 - Juillet 2009
09 - Janvier 2009
08 - Juillet 2008
07 - Novembre 2007
06 - Juillet 2007
05 - Janvier 2007
04 - Juillet 2006
03 - Février 2006

Après sélection, le chargement peut prendre plusieurs secondes.

Blog

rss rss

TOUS LES ARTICLES
DEUILS
ÉVÉNEMENTS
ACTUALITÉS
CONSEILS MUNICIPAUX
TERRES DE SIAGNE
CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION DU PAYS DE GRASSE (CAPG)
HEURES MUSICALES DE SPÉRACÈDES
PNR (Parc Naturel Régional)
LES RENDEZ-VOUS DE SPERACEDES
CAFÉ PHILO
MUNICIPALES 2014
CINE CABRIS

SCHÉMA DÉPARTEMENTAL DE COOPÉRATION INTERCOMMUNALE (SUITE)

Le 21/12/2011 à 07h50 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

Le 9 décembre 2011, la Commission Départementale de Coopération Intercommunale (CDCI) s’est réunie à Nice. Sans surprise, elle a voté le Schéma proposé par le Préfet concernant l’ouest du département. Cette commission comporte une majorité d’élus de l’est et du centre du département : sur 47 délégués, 10 seulement représentent l’ouest !
Une très grande majorité d’élus et d’habitants concernés par ce projet y était opposée et ce, toutes tendances politiques confondues. Des pétitions allant dans ce sens ont été signées par des milliers de personnes. Sur les 27 communes concernées, 24, dont Spéracèdes et toutes celles de Terre de Siagne, ainsi que les communautés existantes, ont voté des délibérations refusant ce schéma.
Lors de l’assemblée générale de Spéracèdes Demain, ouverte naturellement à tous, l’ordre du jour stipulait bien que cette question serait abordée. Maxime Coullet, Maire de Saint-Cézaire et Président de la Communauté de Communes Terres de Siagne avait été invité pour nous en entretenir; il a répondu favorablement. André Aschieri, François Deletang et Jean Cantoni étaient aussi présents. Ces élus sont venus apporter leur opinion sur ce sujet brûlant. Tous les points de vue se rejoignaient et rejoignaient le nôtre :
le projet du Préfet, non seulement n’était pas "bon " pour nous, mais il pouvait être dangereux. Aucun intervenant ne l’a défendu, pourquoi ? Les "pro- projet" (absents chroniques à toutes ces réunions) ont-ils des arguments qui ne résisteraient pas à une analyse sérieuse ?
Le Ministre des Collectivités Locales, Philippe Richert, le Président de l’Association des Maires de France, Jacques Pélissard, le Président de l’Association des Petites Villes, Martin Malvy, le Président du Sénat, Jean-Pierre Bel, le Premier Ministre, François Fillon, ont déclaré, à diverses reprises, que dans le cas où les SDCI ne faisaient pas l’objet d’un consensus local, la date de l’adoption devait être reportée au 15 mars 2012 et, même, celle de fin 2015 a été avancée par Jacques Pélissard.
Pourquoi, alors qu’un délai supplémentaire a été demandé, le Préfet a-t-il brusqué les choses, allant, ce qui est paradoxal pour un personnage qui est le relais du gouvernement dans le département, à l’encontre des recommandations des ministres ?
Pour qui "travaille"-t-il ?
Quelle est la motivation des 34 membres qui, pour la plupart, ne sont pas concernés par le projet de voter pour son adoption ?
Comment expliquer que certains qui étaient contre l’ont voté ? Leur appréciation initiale était-elle mauvaise ou ont-ils subi des pressions ?

commentaires commenter

Commentaires

rss