Municipales 2014


Notre programme

Bulletins


Bulletins publiés par l'association Spéracèdes Demain disponibles au format PDF :
27 - Janvier 2018
26 - Juillet 2017
25 - Janvier 2017
24 - Juillet 2016
23 - Janvier 2016
22 - Juillet 2015
21 - Janvier 2015
20 - Juillet 2014
19 - Janvier 2014
18 - Juillet 2013
17 - Janvier 2013
16 - Juillet 2012
15 - Janvier 2012
Numéro spécial Centenaire
14 - Juin 2011
13 - Janvier 2011
12 - Juillet 2010
11 - Janvier 2010
10 - Juillet 2009
09 - Janvier 2009
08 - Juillet 2008
07 - Novembre 2007
06 - Juillet 2007
05 - Janvier 2007
04 - Juillet 2006
03 - Février 2006

Après sélection, le chargement peut prendre plusieurs secondes.

Blog

rss rss

TOUS LES ARTICLES
DEUILS
ÉVÉNEMENTS
ACTUALITÉS
CONSEILS MUNICIPAUX
TERRES DE SIAGNE
CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION DU PAYS DE GRASSE (CAPG)
HEURES MUSICALES DE SPÉRACÈDES
PNR (Parc Naturel Régional)
LES RENDEZ-VOUS DE SPERACEDES
CAFÉ PHILO
MUNICIPALES 2014
CINE CABRIS

LA VIE DU DOCTEUR BELLETRUD RACONTÉE PAR MICHEL FROESCHLÉ

Le 24/07/2011 à 20h34 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

Ce n’était pas un conférencier qui officiait à Cabris, mais un homme passionné, Michel Froeschlé, passionné par le personnage qu’il présentait : le Docteur Belletrud,
Maire de Cabris à partir de 1911, puis Conseiller Général à partir de 1922. Si le Docteur Belletrud fut un médecin toujours à la recherche d’améliorations des traitements à proposer à ses malades, il fut aussi un administrateur visionnaire. Il s’est dépensé sans compter pour que Cabris, et le canton de Saint-Vallier, entrent dans la modernité d’abord avec l’électricité en 1921. Précurseur de la Communauté de Communes, luttant contre l’emprise des "grandes villes" sur les villages du pays grassois, son action prendra trois directions complémentaires ayant pour but de sortir le canton de son isolement : faciliter les déplacements, développer l’agriculture et, donc, acheminer l’eau.
Pour faciliter les déplacements, il entreprend la construction des routes menant de Cabris à Saint-Vallier et de Cabris à Grasse et cherche à désenclaver le canton par une route directe entre Peymeinade et Auribeau, passant par Peygros.
Il met tout en œuvre pour développer l’agriculture et la rendre plus aisée, mais celle-ci nécessite de l’eau, or Cabris est le "pays de la soif" !
Il imagine un canal d’irrigation allant de la source de la Pare dans la commune de Mons jusqu’à Cabris et desservant les communes de Peymeinade, Le Tignet, Spéracèdes, Saint-Cézaire et Cabris : travail titanesque ! Projet trop coûteux, utopique !
Sa pugnacité va avoir raison de tous les détracteurs et malgré les problèmes techniques rencontrés ainsi que des incertitudes économiques liées à la guerre, le 19 juillet 1931, le député Jean Ossola, au nom du Ministre, ouvre la vanne d’arrivée de l’eau : c’est le jaillissement au-dessus de la fontaine !
Dans son livre, "La troisième République au Village : une vie du docteur Belletrud", qu’il a dédicacé en fin de séance, on sent bien que Michel Froeschlé a été fasciné et même envoûté par son personnage, mais n’en a-t-il pas été de même pour les nombreux auditeurs ?
UNE VUE DE L'ASSISTANCE

commentaires commenter

Commentaires

rss