Municipales 2014


Notre programme

Bulletins


Bulletins publiés par l'association Spéracèdes Demain disponibles au format PDF :
28 - Juillet 2018
27 - Janvier 2018
26 - Juillet 2017
25 - Janvier 2017
24 - Juillet 2016
23 - Janvier 2016
22 - Juillet 2015
21 - Janvier 2015
20 - Juillet 2014
19 - Janvier 2014
18 - Juillet 2013
17 - Janvier 2013
16 - Juillet 2012
15 - Janvier 2012
Numéro spécial Centenaire
14 - Juin 2011
13 - Janvier 2011
12 - Juillet 2010
11 - Janvier 2010
10 - Juillet 2009
09 - Janvier 2009
08 - Juillet 2008
07 - Novembre 2007
06 - Juillet 2007
05 - Janvier 2007
04 - Juillet 2006
03 - Février 2006

Après sélection, le chargement peut prendre plusieurs secondes.

Blog

rss rss

TOUS LES ARTICLES
SOIREE ETOILEE
DEUILS
ÉVÉNEMENTS
ACTUALITÉS
CONSEILS MUNICIPAUX
TERRES DE SIAGNE
CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION DU PAYS DE GRASSE (CAPG)
HEURES MUSICALES DE SPÉRACÈDES
PNR (Parc Naturel Régional)
LES RENDEZ-VOUS DE SPERACEDES
CAFÉ PHILO
MUNICIPALES 2014
CINE CABRIS

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33

RÉUNION D’INFORMATION SUR LES TRAVAUX ENTREPRIS SUR LE TERRAIN JOUXTANT LA SOURCE

Le 28/06/2011 à 21h04 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

Une réunion publique avait été prévue le jeudi 23 juin en présence de Monsieur le Maire, Monsieur le Géologue, d’un représentant de la SCI et du chef de chantier pour faire le point après le délai de 15 jours, proposé par la SCI et le maçon, accepté par tous les présents du 9 juin.
Nous avons appris que cette réunion avait été avancée, suite à une erreur, au mardi 21 juin.
C’est donc seul, que Monsieur le Maire s’est livré à cet exercice le mardi et a présenté les résultats et conclusions à la population, comme prévu, le jeudi 23.

Rapport oral du maire :

Suite à des travaux provisoires, l’eau alimente à nouveau les fontaines du lavoir (une partie de la canalisation n’a cependant pas été débouchée).
On nous a affirmé que le drainage derrière le mur soutenant les terres avait été réalisé "dans les règles de l’art".
A la demande du géologue, Monsieur le Maire a envoyé un deuxième courrier recommandé à la SCI, exigeant :
- le débouchage de la canalisation dans sa totalité, puis sa remise en état.
-la construction d’un bassin de décantation, avec filtre à la sortie, permettant ainsi de récupérer l’eau et de l’envoyer dans l’aqueduc de la source. L’entretien de cet ensemble sera à la charge des futurs propriétaires.
La SCI se serait engagée à nettoyer le lavoir et la totalité du canal amenant l’eau vers le cimetière, du dépôt de boue dû aux travaux.
Aucune date butoir n’a été fixée pour l’ensemble de ces exigences.

Suite à un échange de points de vue, l’engagement a été pris d’analyser l’eau, à la sortie des fontaines du lavoir, à la fin de tous les travaux effectués par la SCI.

Le début des travaux, entrepris par le SIVADES, d’enfouissement des containers de tri sélectif sous la zone incriminée est prévu pour le 27 juin.
Nous avons, à nouveau, mis en garde Monsieur le Maire : des problèmes semblables à ceux évoqués ci-dessus pourraient se présenter.
Monsieur le Maire nous a déclaré avoir averti les services du SIVADES.
A suivre…

Une liste des présents à cette réunion a été dressée.

commentaires commenter

ENCORE UNE MÉDAILLE POUR LA CAMPAGNE DU VIRAT!

Le 25/06/2011 à 00h00 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

Faire rimer Spéracèdes et Qualité auprès du "grand public", voilà deux années que Claude Martin et Jean-Marie Pfau de la Campagne du Virat réalisent ce tour de force par l’intermédiaire de l’huile d’olive : médaillés d’Or à Paris, Draguignan et Saint-Cézaire en 2010, médaillés de Bronze à Paris et, depuis ce week end, médaillés d’Argent au concours départemental à Nice, en 2011, dans la catégorie "Huile d’olive de Nice"
Cette dernière médaille, nouvellement acquise, a une saveur particulière car ce ne fut pas la plus facile à obtenir, la concurrence était rude ; au palmarès, la Campagne du Virat s’intercale entre deux oléiculteurs habitués à cette récompense. Le jury, composé de personnes connaissant parfaitement l’appellation "Huile d’Olive de Nice", sa spécificité, est très exigeant : être récompensé, à Nice, c’est la reconnaissance d’une réussite dans ce domaine.
Ce concours a eu lieu, ce lundi 20 juin, dans les salons de l’hôtel "Le Négresco"
Les distinctions seront remises, samedi 25 juin au Rouret, à l’occasion de la fête du dixième anniversaire de l’Appellation Huile d’Olive et Olives de Nice.
Bravo pour la qualité du travail reconnue par toutes ces médailles, merci de porter haut le nom de notre village.
RÉCOMPENSÉS!
L'AÏGO VIVO EN VISITE AU STAND DE LA CAMPAGNE DU VIRAT

commentaires commenter

DERNIÈRE MINUTE

Le 16/06/2011 à 07h19 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

L’eau coule à nouveau au lavoir.
Sous la pression de l’ensemble des Spéracèdoises et des Spéracèdois, les ouvriers du chantier ont effectué des travaux provisoires pour que le lavoir soit, à nouveau, alimenté.
Nous étions présents pour cette remise en eau.
Nous continuerons à suivre de près ce problème, jusqu’à son terme.
Nous regrettons que Monsieur le Maire n’ait pas affiché le procès-verbal de la réunion du 9 juin, sur la source, dans les emplacements vitrés placés dans différents points du village.
Nous vous rappelons qu’il avait programmé une réunion publique dès la fin du délai c'est-à-dire :
jeudi 23 juin à 17h à la mairie

Nous vous appelons à venir, nombreux, y participer.

commentaires commenter

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION PUBLIQUE SUR LA SOURCE

Le 16/06/2011 à 07h15 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

L'association Spéracèdes Demain a fait circuler une pétition, "Alerte : notre source est en danger", le mardi 7 juin 2011. Le jeudi 9 juin, les Spéracèdoises et les Spéracèdois étaient appelés, par Monsieur le Maire, à participer à une réunion publique à la salle du Conseil Municipal. Son but affiché : rétablir une vérité qui, selon lui, aurait été déformée. La pétition a donc eu l'effet que nous escomptions: mobiliser pour sauver notre source.
Etaient présents : le Maire, plusieurs Conseillers Municipaux et Adjoints, un géologue, le chef du chantier et le représentant de la SCI "Les Terrasses de Spéracèdes".
Monsieur le Maire a ouvert la séance en signalant qu’une pétition circulait et qu’elle contenait, selon lui, des informations erronées. Il a affirmé que la source n’était pas en danger, que le permis de construire "les Terrasses de Spéracèdes" avait été accordé par les services de l’état.
Il n’a pu nier les faits constatés : la source n’alimente pratiquement plus le lavoir, la conduite étant obstruée par les eaux boueuses venant du chantier et envoyées dans l’aqueduc. Cette boue se retrouve dans l’eau passant par la "surverse", eau destinée à être une eau d’arrosage.
Il a été reproché à Monsieur le Maire de ne pas avoir signalé aux services de l’état que la construction allait être réalisée sur une zone à risques dus à la présence de sources connues par tous les anciens du village et qu’en amont, cette zone aurait dû être classée "zone protégée" dans le POS.
Signalons au passage que c’est le Maire ou, par délégation, l’Adjoint aux travaux qui signe les permis de construire.
Dès que sont apparues les premières nuisances, il a demandé, nous a-t-il dit, à un géomètre d’établir un rapport. Présent le Géomètre a été invité à le présenter.
Décrivant et expliquant le cheminement de l’eau, il a indiqué que le terrassement avait été entrepris sans précautions, dans une zone où existaient plusieurs résurgences de la source, créant ainsi un danger potentiel ; par chance il n’y a pas eu d’accident.
Le représentant de la SCI a rapporté que, dès les premiers dégâts, un cabinet de géologues avait été appelé et avait conseillé que le terrassement s’effectue par "phasages".
Le nouveau chef de chantier, arrivé après le début des travaux, avait constaté que cette recommandation n’avait pas été respectée, mais que depuis, derrière les murs de soutènement, maintenant, le terrain était drainé. Il a même précisé que, dans un délai de 15 jours, tout allait rentrer dans l’ordre.
De nombreuses interventions du public ont révélé un grand mécontentement d’en être arrivé à cette situation.
Dans ces interventions, on sentait une inquiétude certaine.
-Les travaux terminés, l’eau reprendra-t-elle son cours initial ? Un exemple a été donné où ce ne fut pas le cas.
-Il a été fait mention d’un courrier recommandé adressé par Messieurs Peter Zimmermann et Colin Cusack à Monsieur le Maire, qui a dit ne pas en avoir eu connaissance. Ce courrier signalait dans le quartier de la Molière une forte augmentation des débits de l’eau des différentes sources, ainsi que celui du lavoir du chemin des Basses Molières, surtout depuis le 18 avril. Les deux personnes interrogeaient : « Pourrait-il s’agir de chantiers de construction qui affecteraient le cheminement des eaux souterraines ? »
A la phase nécessaire d’analyses et d’explications de part et d’autre, a fait suite une série d’exigences unanimement partagées :
-Déboucher au plus tôt la conduite qui amène l’eau au lavoir avant que le "bouchon" d’argile s’intensifie.
-Récupérer l’eau des différentes résurgences, la rendre propre à être reversée dans celle de la source.
-Ceci dans les délais prévus par le constructeur : c'est-à-dire 15 jours.
Il a été rappelé, avec énergie, que l’eau d’arrosage, ce droit ancestral des Spéracèdois, était polluée par les travaux, donc ne pouvait être utilisée pour sa destination première. En cette saison, les conséquences sont néfastes pour les jardins, notamment pour l’oliveraie d’une oléicultrice du village.
Il serait très mal perçu par la population que Spéracèdes, né grâce à la présence de cette source, célèbre son centenaire avec le lavoir et une eau dans l’état actuel.
Le maçon et le promoteur se sont, verbalement, engagés à ce que les problèmes soient résolus dans les 15 jours, soit avant le 23 juin 2011.
Monsieur le géologue a préconisé à Monsieur le Maire d’adresser au promoteur, très rapidement, une lettre en recommandé avec accusé de réception déclarant accepter cet engagement et annonçant la mise en route d’une procédure judiciaire en cas de son non-respect.
Il a été demandé à Monsieur le Maire, qui a accepté, de programmer une réunion publique, dès la fin de ce délai, afin d’informer les habitants.
La réunion s’est terminée par une visite du chantier.
Il est bien entendu que toutes les énergies doivent maintenant être mobilisées pour aboutir à la résolution de ce grave problème.

commentaires commenter

ÉLECTIONS CANTONALES 2ième TOUR DU 27 MARS 2011

Le 28/03/2011 à 15h29 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

RÉSULTATS DE SPÉRACÈDES

Inscrits : 1040
Votants : 488 soit 46,92 %
Blancs et nuls : 45
Exprimés : 443 soit 42,60 %

MAXIME COULLET : 220 voix soit 49,66 %
JEAN-MARC DÉLIA : 223 voix soit 50,34 %

RÉSULTATS DU CANTON

Inscrits : 15 816
Votant : 7 394 soit 46,75 %
Blancs et nuls : 592
Exprimés : 6 802 soit 43,01 %

MAXIME COULLET : 2 594 soit 43,43 %
JEAN-MARC DÉLIA : 3 848 soit 56,57 %

JEAN-MARC DÉLIA est élu.


commentaires commenter

ÉLECTIONS CANTONALES 1er TOUR DU 20 MARS 2011

Le 21/03/2011 à 07h28 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

RÉSULTATS DE SPÉRACÈDES


Inscrits : 1 040
Votants : 494 soit 47,5 %
Blancs et nuls : 12
Exprimés : 482 soit 46,35 %

MAXIME COULLET : 150 voix soit 31,12 % (Soutenu par la majorité départementale, l'UMP et le Nouveau Centre)

FRANÇOIS DELÉTANG : 142 voix soit 29,46 % (Soutenu par Europe Ecologie, les Verts et la Parti Socialiste)

MARLÈNE ORFILA : 94 voix soit 19,50 % (Front National)

JEAN-MARC DÉLIA : 82 voix soit 17,01 % (Sans Etiquette mais se positionne dans la Majorité Départementale)

BERNADETTE BOUCHARD : 14 voix soit 2,90 % (Les alternatifs)

RÉSULTATS DU CANTON

Inscrits: 15 827
Votants: 7 712 soit 48,73%
Exprimés:7 582
MAXIME COULLET : 2013 voix

JEAN-MARC DÉLIA : 1963 voix

FRANÇOIS DELÉTANG : 1901 voix

MARLÉNE ORFILA : 1492 voix

BERNADETTE BOUCHARD : 213 voix

Le second tour opposera Maxime Coullet à Jean-Marc Délia, François Delétang n’ayant pas atteint le seuil des 12,5 % des inscrits (il aurait fallu qu'il obtienne 1 978 voix).




commentaires commenter

LA CAMPAGNE DU VIRAT A NOUVEAU A L’HONNEUR

Le 27/02/2011 à 17h26 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

La récolte des olives terminée, la saison des moissons de médailles s’ouvre pour la Campagne du Virat. Comme pour 2010, c’est par le concours général du salon de l’agriculture de Paris que la première distinction a été obtenue : médaille de bronze dans la catégorie huile d’olive de Nice (AOP).
C’est la confirmation, s’il en était nécessaire, de la qualité du produit présenté par Claude Martin, qualité due au travail remarquable qu’elle effectue avec Jean-Marie Pfau tout au long de l’année. Il ne faut pas oublier l’importance de la trituration effectuée au Moulin Baussy de Spéracèdes et au moulin de Saint-Cézaire.
Spéracèdes Demain se réjouit de l’obtention de cette médaille qui récompense nos oléiculteurs et qui jette un coup de projecteur flatteur sur notre village.
UNE BELLE RÉCOMPENSE
CLAUDE ET JEAN-MARIE


commentaires commenter

LE CHEMIN DES 7 BOUDDHAS

Le 19/02/2011 à 08h11 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

Ce "Toinou dau Gourc", quel phénomène !
Après avoir recruté un beur au quartier de l'Ariane à Nice pour l'aider à la transhumance, sujet du spectacle "Que braïa mi meti?", le voilà gourou, "volontaire désigné", d'un pauvre bougre déformé physiquement et moralement par la société.
Dans "Le chemin des 7 bouddhas", Xavier Borriglione situe son "one man show" à la fin du 21ième siècle ; nous sommes dans l’irréel : Toinou et sa femme Fina ont 150 ans, toujours bon pied bon œil, toujours la répartie qui fait mouche, attachés plus que jamais, on pourrait dire à jamais, à cette terre que tout le monde abandonne et qu'ils continuent à cultiver.
Tout-à-coup surgit, d'on ne sait où, un énergumène illuminé qui va bouleverser cette vie paisible ; à sa suite, le "Grand Maître" qui contraint Toinou à le rééduquer. A toutes les méthodes ultra-sophistiquées qu'on lui propose et dont il ne comprend rien, il oppose celle du bon sens paysan qui fait merveille. Le "magau", cet outil agraire traditionnel est à l’honneur ; il devient avec Xavier, pardon avec Toinou, un outil pédagogique !
Le vin de Bellet est lui aussi de la fête : bu sans modération, il est capable, en quelques gorgées, de faire revivre les morts et de transformer l'accent "pointu" de cet élève particulier en un accent bien de chez nous !
Comme Toinou, le spectateur, dérouté au début, retrouve son chemin en même temps que notre brave paysan.
Xavier Borriglione n'hésite pas à dénoncer les travers d'un progrès qui, poussé à l'extrême, peut mener à des comportements complètement loufoques. Malgré ce pessimisme qui nous met en garde, sa foi en l'humain reprend le dessus.
La poésie s'entrechoque avec des propos beaucoup plus terre-à-terre, l'ensemble faisant un spectacle agréable plein de générosité et d'espoir.
Il est un hommage à ces personnes, souvent regardées avec condescendance, qui se sont formées en se frottant aux dures réalités du travail de la terre.
Le verre de l'amitié, qui a clôturé la soirée, a permis de nombreux échanges avec un Xavier toujours aussi disponible.
Encore une soirée réussie, organisée par le Comité des Fêtes de Spéracèdes du Président Jean-Marie Pfau.
TOINOU ET SON "MAGAU"
C'EST TELLEMENT ÉVIDENT...
TOINOU ET LA SPIRITUALITÉ ASIATIQUE...
FIFRE ET CHANT FINAL


commentaires commenter

"SPÉRACÈDES DEMAIN" ET LES ÉLECTIONS CANTONALES

Le 24/01/2011 à 06h19 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS


L’association "Spéracèdes Demain" regroupe des membres et des sympathisants venant de tous horizons : leur dénominateur commun est une analyse critique de la politique municipale actuelle. Elle propose des solutions qui semblent pouvoir mieux répondre aux attentes des Spéracèdoises et des Spéracèdois. N’étant inféodée à aucun parti politique, à aucune religion ni à aucun courant philosophique, elle ne prendra pas parti pour les élections cantonales. Bien entendu chacun reste libre, s’il le désire, de s’engager et de faire campagne, à titre personnel, pour le candidat de son choix.

commentaires commenter

FÊTE DES CHÂTAIGNES

Le 21/12/2010 à 08h58 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

La fête des châtaignes a été la soirée du contraste. Contraste entre le froid de l’air et la chaleur humaine qui se dégageait. Enfants, jeunes et moins jeunes avaient plaisir à se rencontrer, à échanger et à partager châtaignes, crêpes et vin chaud offerts par le Café de l’Union. Concentrés autour des braséros, emmitouflés dans les manteaux, les groupes, au gré des rencontres, se formaient, se défaisaient pour se reformer encore et encore. La place était envahie, le sourire, voire le rire, étaient de rigueur : le village vivait. Des stands, prêtés par la mairie de Grasse par l’intermédiaire de Christophe Roustan, ont permis à la boulangère et à nos épicières de présenter leurs produits. Les enfants purent : construire des maisons en pain d’épice, l’argent récolté allant à l’Association Mieux Comprendre à Vivre l’Hydrocéphale et la Syringomyélie (AMCVHS), s’adonner au dessin grâce à l’association FACE, qui assurait aussi l’animation de la soirée et se défouler dans une structure gonflable. Un jongleur- cracheur de feu fit parcourir, dans le dos de spectateurs, des frissons, qui n’avaient rien à voir avec la température ambiante ! Les tambourinaïres de l’Aïgo Vivo s’étaient glissés subrepticement dans le public : dès que galoubets et tambourins émirent leurs premières notes, ils furent aussitôt entourés de gens du cru, mais aussi de vacanciers surpris et enchantés de découvrir ces instruments typiquement provençaux. Les membres présents de la chorale de ce groupe improvisèrent alors un petit concert de chants de Noël pour terminer par une chanson, créée par un de leurs musiciens, en l’honneur de Spéracèdes.
18 heures, moment tant attendu par les enfants : le Père Noël et son renne arrivèrent, les tambourinaïres les accueillirent par des musiques de circonstance. La distribution de bonbons fit des heureux parmi les enfants, mais quelques adultes, un peu gourmands, eurent droit aux largesses de l’homme à la barbe blanche…
Merci encore à Jo et Mireille Gérace, patrons du Café de l’Union, à l’initiative de cette manifestation. Bravo à tous les bénévoles qui ont prêté leurs bras pour l’organisation et à la population d’avoir saisi l’occasion pour que vive ce moment de convivialité.

EN ROUTE POUR LES CHÂTAIGNES AVEC JO GÉRACE ET MAX DUTTO!
JO, MIMI GÉRACE ET ROSE DUTTO, TOUJOURS AU TRAVAIL
NOS ÉPICIÈRES...
...ET NOTRE BOULANGÈRE
CONSTRUCTION D'UNE MAISON EN PAIN D'ÉPICE
VIVE LE DESSIN
AGNÈS DISTRIBUE LE VIN CHAUD
LES ENFANTS EN PLEINE ACTION
UN AIR DE PROVENCE
LE CRACHEUR DE FEU

commentaires commenter

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33