Municipales 2014


Notre programme

Bulletins


Bulletins publiés par l'association Spéracèdes Demain disponibles au format PDF :
25 - Janvier 2017
24 - Juillet 2016
23 - Janvier 2016
22 - Juillet 2015
21 - Janvier 2015
20 - Juillet 2014
19 - Janvier 2014
18 - Juillet 2013
17 - Janvier 2013
16 - Juillet 2012
15 - Janvier 2012
Numéro spécial Centenaire
14 - Juillet 2011
13 - Janvier 2011
12 - Juillet 2010
11 - Janvier 2010
10 - Juillet 2009
09 - Janvier 2009
08 - Juillet 2008
07 - Novembre 2007
06 - Juillet 2007
05 - Janvier 2007
04 - Juillet 2006
03 - Février 2006

Après sélection, le chargement peut prendre plusieurs secondes.

Blog

rss

TOUS LES ARTICLES
ÉVÉNEMENTS
ACTUALITÉS
CONSEILS MUNICIPAUX
TERRES DE SIAGNE
CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION DU PAYS DE GRASSE (CAPG)
HEURES MUSICALES DE SPÉRACÈDES
LES RENDEZ-VOUS DE SPERACEDES
PNR (Parc Naturel Régional)
CAFÉ PHILO
MUNICIPALES 2014
CINE CABRIS

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU MARDI, 10 NOVEMBRE 2009

Le 11/11/2009 à 07h52 par Spéracèdes Demain dans la catégorie TERRES DE SIAGNE

CONSEIL COMMUNAUTAIRE

DU 10 NOVEMBRE 2009 A CABRIS

MODIFICATION DES STATUTS
Les statuts, sur les "conseils" du Préfet, comportaient dans son article 3 « La Communauté de Communes est constituée pour une durée de 5 années ».
Cette limitation de durée ne permet pas de financer des projets indispensables, les banques refusant de consentir des emprunts pour une durée supérieure à 5 ans. Ainsi certains projets doivent être abandonnés.
-La construction de la nouvelle station d’épuration de Saint Vallier pourtant exigée par les services de l’état.
-Le développement et le renforcement des infrastructures de distribution d’eau, conséquence des extensions de l’urbanisation.
-La poursuite de la mise aux normes des réseaux de défense d’incendie, conformément aux Plans de Prévention des Risques d’Incendie de feux de Forêts.
-Le portage foncier et la viabilisation des terrains nécessaires au développement de nouveaux parcs d’activités ou programme de logements.
-La construction, à Peymeinade, d’une maison des services publics rassemblant les services de la communauté, …
Certains projets lancés par l’ex SICCEA sont en cours de réalisation et subventionnés.
Compte tenu de ce qui a été énoncé, il est proposé de modifier ainsi l’article 3 :« La Communauté de Communes est constituée pour une durée illimitée. »
Après quelques interventions pour justifier cette délibération ou s’inquiéter d’un éventuel refus du Préfet de l’avaliser, elle a été adoptée à l’unanimité.A compter de la notification de cette délibération au maire de chacune des communes membres, le conseil municipal de chaque commune dispose d’un délai de 3 mois pour se prononcer sur cette délibération. A défaut de délibération dans ce délai, la décision est réputée favorable. La décision de modification est subordonnée à l’accord des conseils municipaux à la majorité qualifiée.

DÉLIBÉRATIONS 3-1, 3-2, 3-3, 3-4

Elles portent sur des transferts ou mises à disposition de crédits qui s’équilibrent.
Délibérations adoptées à l’unanimité.

COMMISSION LOCALE D’ÉVALUATION DES CHARGES TRANSFÉRÉES (CLECT)

Cette commission crée par le Conseil communautaire du 30 juin 2009, est chargée d’évaluer le montant des charges et recettes lors des transferts de compétences et lors de la mise en place de la Taxe Professionnelle Unifiée (TPU).
Chaque commune ayant désigné ses membres, la composition proposée est la suivante :

Communes Membres titulaires Membres suppléants
PEYMEINADE: Mr DISSAUX Mme SAURAT Dominique
LE TIGNET: Mme THIBAUDEAU M-E Mme RICHARDSON Co
SPÉRACÈDES: Mme MÉNÉGON Chantal Mr AZAÏS Pierre
CABRIS: Mr MAYOLINI Patrick Mr CONDO Dominique
ST CÉZAIRE: Mr BLANC Claude Mr LEVET Michel
ST VALLIER: Mme CARLAVAN Nicole Mme GEGARD Patricia

Composition adoptée à l’unanimité.

DÉLIBÉRATIONS 5, 6, 7

Versements de subventions à différents organismes :
-Mutuelle des collectivités publiques du midi.
-Comité des œuvres sociales du service général et du service des eaux.
et de régulariser la substitution de la Communauté de Communes au SIVOM pour l’accès au service "CAF PRO".

Délibérations adoptées à l’unanimité.

APPROBATION DES STATUTS DE LA RÉGIE DES EAUX DU CANAL BELLETRUD
(R.E.C.B)


Les statuts ont été élaborés par le bureau de la Communauté de Communes.
Ils prévoient la création d’un Conseil d’Administration de 15 membres, 12 issus du Conseil Communautaire (2 par commune) et de 3 membres non élus dont un représentant du personnel.
Madame Françoise Brousteau, Maire de Peymeinade, arguant que sa commune représente environ 40% de la population de la Communauté de Communes demande que ses 2 représentants disposent de 3 voix lors des votes.
Une discussion s’ensuit où deux positions sont défendues :
1- Certains trouvent normal cette proposition, faisant remarquer que c’est une question de principe et que cela ne changera pas grand-chose.
2- D’autres au contraire pensent qu’il faut respecter cette notion d’égalité de représentation, tant en sièges qu’en voix, preuve d’un désir de solidarité entre des communes d’importance démographique différente.
Le vote pour ce point donne les résultats suivants :
Pour la proposition de Mme Brousteau 12
Contre 11
Abstention 2
La proposition de Mme Brousteau est adoptée.

VOTE DES STATUTS DU R.E.C.B

Pour 21
Contre 3
Abstention 2
Les statuts sont adoptés
Les statuts seraient applicables à partir du 1 janvier 2010

COMPOSITION DU CONSEIL D’ADMINISTRATION DU R.E.C.B

Les 12 élus membres du Conseil communautaire
PEYMEINADE: Mme Françoise BROUSTEAU et Mr François GAUTHIER
LE TIGNET : Mr Dominique BÉGARD et Mr Lionel DONNELEY
SPÉRACÈDES: Mr Joël PASQUELIN et Mr Pierre AZAÏS
CABRIS: Mr Pierre BORNET et Mr Patrick MAYOLINI
ST CÉZAIRE: Mr Jean-Pierre GOLETTO et Mr Lionel ROCHETTE
ST VALLIER: Mr Jean-Pierre DÉLIA et Mr Pierre DEOUS
Concernant les 3 membres non élus Monsieur le Président propose :
1 représentant de l’Association « Les amis du Dr BELLETRUD »
1 représentant du personnel des services de l’Eau et de l’Assainissement
1 représentant des usagers désigné par l’Association « UFC 06 »

Composition adoptée à l’unanimité

DÉLIBÉRATIONS 9, 10, 11

Les délibérations 9, 10, 11 portant sur :
- l’amélioration du comptage de l’eau brute relevée dans le milieu naturel et de la demande d’une aide pour ce projet
- approbation du lancement de la 3ème tranche des travaux des renforcements de réseaux dans le cadre du PPRIF et de demande de subvention au CG pour ces travaux
- convention de servitude pour occupation de sol concernant la station du MAUPAS

Les 3 délibérations ont été adoptées à l’unanimité.

commentaires commenter

CHAUFFAGE DE L'ÉCOLE

Le 28/10/2009 à 07h40 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

CHAUFFAGE DE L’ÉCOLE

Un problème très grave se pose, à l’école du centre du village, au sujet du chauffage.
L’installation qui date de trois ans comporte de nombreuses malfaçons qui la rendent dangereuse ; c’est en fait une vraie bombe à retardement. De l’avis d’expert c’est un miracle qu’aucune catastrophe ne se soit produite.
Deux questions se posent : 1- Comment de tels travaux ont-ils pu être réceptionnés ?
2- Pourquoi les responsables, pourtant alertés de longue date, ont-ils attendu si longtemps (ils commencent à s’activer) pour réagir, alors qu’à tout moment un accident pouvait se produire ?
Il est indispensable que des travaux de mise en conformité soient réalisés rapidement car la période de chauffe arrive et les enfants ont besoin de travailler dans des classes chauffées sans être mis en danger.

commentaires commenter

COMPTE RENDU DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 29 SEPTEMBRE 2009

Le 09/10/2009 à 12h13 par Spéracèdes Demain dans la catégorie TERRES DE SIAGNE

CONSEIL COMMUNAUTAIRE
RÉUNION DU 29 SEPTEMBRE 2009
Á
PEYMEINADE

Régie de l’eau
Dans un ordre du jour peu chargé, seule une importante décision devait être prise concernant le mode de gestion du service de l’eau et de l’assainissement. Cette décision était urgente car elle doit être efficiente pour le 1er janvier 2010. Le choix portait sur deux types de régie possibles :
-La Régie dotée de la seule autonomie financière, dite « Régie autonome » (RA)
-La Régie dotée de la personnalité morale et de l’autonomie financière, dite « Régie personnalisée » (RP)
Les premiers intervenants se sont étonnés que l’on revienne sur un choix qui fut déjà tranché lors de l’adaptation des statuts de la Communauté de Communes Ces statuts furent très largement étudiés par chacune des communes et adoptés à l’unanimité. L’article 17 de ces statuts prévoit la mise en place d’une RP. Ces premiers intervenants ajoutent que si la RA est adoptée par le Conseil communautaire il conviendra donc que chaque conseil municipal adopte un nouvel article 17.
Les maires de Peymeinade, Cabris et Saint Vallier ont développé des arguments favorables à la RP. Ceux de Saint Cézaire, Le Tignet et Spéracèdes ont optés pour une RA.
Les principaux arguments développés en faveur de la RP sont les suivants :
-Un Conseil d’Administration (CA) dirige la RP. Il sera composé d’élus issus du Conseil communautaire. Les élus y seront majoritaires. Le personnel et les usagers y sont représentés.
-La RP est dirigé par un directeur nommé et révocable par le CA. Il doit mettre en œuvre la politique définie par le CA.
Cette structure resserrée dont les responsabilités sont clairement identifiées permet un meilleur fonctionnement de ce service à la population.
Le directeur de la RP aura sous ses ordres l’ensemble du personnel. Les agents appartenant à l’administration territoriale seront détachés dans la RP et opteront pour un contrat de droit privé. Les nouveaux personnels seront embauchés obligatoirement sur un contrat de droit privé. Cette unité de statut pour le personnel permet notamment une politique salariale cohérente. Ce ne serait pas le cas si le Conseil communautaire opte pour une RA. Avec la RA le personnel est rattaché indistinctement à la Communauté de communes. Si la Communauté de communes n’est pas renouvelée au bout de cinq ans, il faudra recréer un syndicat des eaux pour conserver une gestion du service des eaux du canal Belletrud autonome.
Les partisans de la RA ne développent pas de réels arguments contre la RP mais expriment des craintes. Ils rappellent que la Communauté de communes avait pour mission de regrouper l’ex SIVOM et l’ex SICCEA. Ils craignent que le préfet ne reconduise plus la Communauté de Communes des Terres de Siagne, si une RP est adoptée. Pour eux, l’ex-SIVOM et l’ex-SICCEA doivent être fusionnés. Cette crainte n’est pas justifiée car la loi impose de distinguer le budget de la Communauté de celui de la Régie. Enfin ils redoutent que les élus perdent le pouvoir de décision, ce qui semble en contradiction avec le fait qu’ils demeurent majoritaires au sein du Conseil d’Administration de la RP.
La discussion fut vive et animée.
Vote : pour la "régie autonome" 10 voix
Le maire de Saint-Cézaire + les délégués de la commune, le maire de Spéracèdes + les délégués de la commune, le maire du Tignet, les délégués de la commune de Cabris.
Vote : pour la "régie personnalisée" 15 voix
Le maire de Peymeinade + les délégués de la commune, le maire de Saint-Vallier + les délégués de la commune, le maire de Cabris, les délégués de la commune du Tignet.
Règlement intérieur
Il a été décidé de remettre ce point à une prochaine séance.
Convention avec l’Etat Public Foncier Régional
La Communauté de Communes ne pouvant faire face seule aux dépenses engendrées par d’éventuelles acquisitions et partage foncier, il est proposé de passer une convention avec l’Etablissement Public Foncier Régional.
Cette convention a pour but :
-d’aider la mise en œuvre de la politique foncière publique de la Communauté pour la réalisation de projets de territoire à moyen, long terme à travers une action "d’anticipation financière".
-de contribuer à la réalisation de logements mixtes à court terme au travers d’une action "d’acquisition foncière d’appartements"
Délibération adoptée à l’unanimité.
Vote de crédits supplémentaires pour l’installation d’une station GNV
Le principe de l’installation d’une station GNV ayant été adopté, à l’unanimité, lors du précédent conseil, il s’agit de voter les crédits afférents.
Un délégué de Spéracèdes s’est inquiété de l’importance de la taxe carbone sur les véhicules utilisant le gaz. Il lui a été répondu que le gaz étant relativement "propre", la taxe sera certainement inférieure à celle concernant les véhicules à essence ou gaz oïl.
Vote : 22 pour les crédits supplémentaires
1 contre (le Maire de Spéracèdes)
2 abstentions (les 2 délégués de Spéracèdes)
Achat de trois véhicules GNV par la commune de Peymeinade.Pour l’achat de trois véhicules GNV voté à l’unanimité lors du précédent conseil, la commune de Peymeinade a délégué à la Communauté de Communes la mission de cet achat.
(Il est entendu que c’est la commune de Peymeinade qui financera cet achat)
Vote : 22 pour
1 contre (le Maire de Spéracèdes)
2 abstentions (les 2 délégués de Spéracèdes)
Le conseil communautaire a voté différentes délibérations concernant la délégation de maitrise d’ouvrage et le financement des projets suivants : -Aménagement de la poste de Saint Vallier.
-Aménagement des abords de l’école et construction d’un club housse du tennis à Cabris.
-Rénovation de la toiture de l’église à Saint Cézaire.
-Construction de canalisations d’eaux pluviales au Tignet.
Fixation des Tarif "eau et assainissement" à Saint Vallier.
A partir du 1er Octobre 2009 prochain la gestion du système d’Assainissement de la commune de St Vallier de Thiey sera assurée, en gestion directe, par les services de la Communauté de Communes. De ce fait, il convenait de délibérer pour fixer l’ensemble des tarifs des diverses redevances qui seront recouvrées directement par la Communauté de Communes à compter de cette date.
Demande de subvention auprès de la DDR (Dotation pour le développement rural) pour la construction du futur siège de la Communauté de communes.
Le Conseil communautaire sollicite l’aide de l’Etat au titre de la D.D.R. (Dotation pour le Développement Rural) pour la construction des bureaux et salles réservés au service à la population (429 m2 pour 893607 euros)
Toutes ces délibérations ont été adoptées à l’unanimité.




commentaires commenter

COMPTE RENDU DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 1erSEPTEMBRE 2009

Le 09/10/2009 à 11h58 par Spéracèdes Demain dans la catégorie TERRES DE SIAGNE

TERRES DE SIAGNE
RÉUNION DU 1er SEPTEMBRE 2009
Á
SAINT CÉZAIRE

Différentes délibérations, conséquences des compétences transférées, des communes ou du SIVOM, à la Communauté de Communes, ont été présentées et adoptées à l’unanimité.
Taxe d’enlèvement des ordures ménagères. Une délibération décidant que la TEOM (Taxes d’Enlèvement des Ordures Ménagères), perçue par les communes, le sera désormais par la Communauté de Communes.
Délibération adoptée à l’unanimité.
Toujours à propos de la TEOM :
Une jurisprudence considère que les habitations situées à plus de 200 m des points de regroupement ne bénéficient pas du service d’enlèvement des OM et qu’elles doivent être exonérées, à ce titre, de la TEOM, sauf délibération contraire.
La délibération suivante a été adoptée à l’unanimité :
"Le Conseil communautaire décide de ne pas exonérer de la TEOM, dès l’exercice 2010, les locaux situés dans les zones de la Communauté de Commune où ne fonctionne pas, le service d’enlèvement des ordures."
Acquisition d’une station GNV (Gaz Naturel pour Véhicules) Le parc automobile de la Communauté de Communes comprend une cinquantaine de véhicules. Il semble nécessaire, dans le cadre de la politique environnementale, de se préoccuper, lors de leur renouvellement, d’intégrer des véhicules "propres". Il en est de même pour l’ensemble des communes de la Communauté.
Une première solution consiste à installer une station de GNV par la Communauté qui servira à l’ensemble des communes de la Communauté "Terres de Siagne "
L’Adème propose des aides pour l’acquisition de la station ainsi que pour l’achat de véhicules équipés GNV.
Projets :
1-Acquisition et installation d’une station GNV-9 m3
Montant de la dépense 28 000 € TTC
L’Adème propose une subvention de 4 000€
Le reliquat sera à la charge de la Communauté de Communes, et sera financé par un emprunt.
Le lieu d’implantation est proposé dans la cour de l’ex SICCEA.
2- La commune de Peymeinade projette l’achat d’un véhicule utilitaire et de deux camions équipés de GNV ;
Les deux projets sont adoptés à l’unanimité.
Groupement d’achat pour la restauration collective.
Fourniture de repas en liaison froide.
Le projet de convention approuvé, à l’unanimité, par délibération du 30 juin 2009 est rapporté.
Proposition est faite de créer un nouveau groupement suite aux vœux de la commune de Spéracèdes d’adhérer en remplacement de la Caisse des Écoles de Spéracèdes, et à celui de la Caisse des Écoles de Peymeinade qui se retire, ayant décidé d’assurer cette compétence en régie directe.
Ce groupement sera limité à la phase consultative.
Délibération adoptée à l’unanimité.
Service des Eaux Deux délibérations portant sur des "non valeurs" 2009, et sur un dégrèvement, ont été adoptées à l’unanimité.
Deux appareils de comptage, mesurant le volume d’eau prélevé dans le canal EDF et à la source de la Pare, étant vétustes, il est proposé de les remplacer.
Délibération adoptée à l’unanimité.
Question diverse : position sur l’implantation d’IKEA à Mougins.
Après avoir bien précisé que le vote n’était pas "pour" ou "contre" l’enseigne IKEA, mais sur l’emplacement de son implantation prévue à Mougins et sur le manque d’investissement sur le réseau routier.
Cinq délégués se sont prononcés pour l’implantation d’IKEA, les trois représentants de Spéracèdes et deux délégués de Cabris.
Les autres délégués ont voté contre l’implantation d’IKEA, sans un aménagement routier conséquent, à Mougins sur le site prévu.

commentaires commenter

PROPOSITIONS POUR L'ÉCLAIRAGE PUBLIC

Le 30/09/2009 à 07h46 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

PROPOSITIONS POUR L’ÉCLAIRAGE PUBLIC

Dans la rubrique "Les brèves de Spéracèdes" du journal municipal, monsieur le Maire sollicite l’avis des administrés sur l’éclairage public ; "Spéracèdes Demain" fait part de sa réflexion sur ce sujet.

Les faits :
- Les "Grenelles de l’environnement 1 et 2" insistent sur la nécessité d’économiser les énergies et de protéger l’environnement de toutes sortes de nuisances, y compris lumineuses.
- Certains habitants de la commune éprouvent un sentiment d’insécurité si les lieux où ils résident ne sont pas éclairés la nuit. Même si cette notion est subjective, nous la comprenons, et elle doit être prise en compte.

Monsieur le maire propose, soit d’éteindre l’éclairage public à minuit, soit le statu quo, c'est-à-dire, soit suivre les recommandations des "Grenelles", soit satisfaire certains habitants ; il y aura toujours un groupe de mécontents. De plus, il peut s’avérer délicat de supprimer toute lumière en certains points où la circulation des piétons peut présenter un danger (escaliers par exemple).

D’autres solutions peuvent être envisagées :

1- Réduire, d’une façon générale, la puissance des lampes de l’éclairage public.
2- Placer un "réducteur de puissance" dans le réseau électrique public, afin, qu’à une heure, à déterminer, l’éclairage soit encore moins violent. Techniquement c’est réalisable, certaines communes utilisent déjà ce procédé.
Cela aurait l’avantage de rapprocher des points de vue qui semblaient totalement opposés, et de satisfaire les recommandations des "Grenelles", tout en respectant le souhait d’une partie de la population.

Cette modification de l’installation aura un coût qui risque de n’être amorti que sur plusieurs années, mais l’économie d’énergie et l’atténuation des nuisances lumineuses seront immédiates.


commentaires commenter

DISPARITION DES CONTAINERS A ORDURES

Le 19/09/2009 à 07h59 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

De nombreuses personnes ont été surprises de ne plus trouver certains containers à ordures à leurs emplacements habituels.
Aucun avis, aucune explication !
Devant le tollé d’un tel procédé, quelques jours plus tard, un avis de la municipalité signalait le fait.
Il nous aurait paru plus logique, d’avertir la population et d’expliquer les raisons de cette mesure avant qu’elle ne devienne effective.
Quand nous disions (éditorial de notre bulletin n° 8 de juillet 2008) que l’information municipale laissait à désirer…
Pourquoi cette disparition ?
On a appris, par la presse, qu’à partir du moment où le principe du ramassage des ordures ménagères a été basé sur la collecte sélective et l’implantation de points d’apports volontaires, les collectes individuelles devaient disparaître, sauf pour des cas particuliers (éloignement par exemple).
Leur ramassage se révèle long et coûteux et les "cas particuliers" restaient trop nombreux.
Le SIVADES (Syndicat Mixte de Coopération Intercommunale pour la Valorisation des Déchets) a décidé d’accélérer leur suppression, charge aux communes de trouver, si nécessaire, de nouveaux points d’apports, le syndicat en assurerait le financement.
Pourquoi ne pas le dire ?
Mais dans le cas présent, les containers supprimés ne correspondaient pas à des "collectes individuelles", alors… la question reste posée.

commentaires commenter

CONSEIL MUNICIPAL DU 3 AOÛT 2009

Le 26/08/2009 à 07h49 par Spéracèdes Demain dans la catégorie CONSEILS MUNICIPAUX

Les trois premières délibérations font suite à la réunion de la Communauté de Communes de Terres de Siagne du 30 juin 2009.
- Reversement de fiscalité.
La création de la Communauté de Communes Terres de Siagne a eu pour conséquence l’adoption, par les communes, d’une fiscalité additionnelle pour assurer les recettes de fonctionnement. Pour certaines communes (Cabris, Spéracèdes, Le Tignet) cela a entrainé des baisses sensibles de la recette fiscale communale. Conformément à la loi, il est prévu une compensation financière pour tenir compte de ces disparités ; Spéracèdes recevra 60 774,13 €.
Adoptée à l’unanimité.

-Il est prévu la création d’une commission locale d’évaluation des charges et recettes transférées (CLECT), notamment lors de la mise en place de la Taxe Professionnelle Unique, ou lors de transfert de compétences. Un membre titulaire et un membre remplaçant par commune. Pour Spéracèdes, membre titulaire : Chantal Ménégon, membre suppléant : Pierre Azaïs.
Adoptée à l’unanimité.

-Création d’un groupement d’achat, au sein de la communauté de communes, pour la restauration collective.
Un groupement de commandes existe depuis 2007, mais les contrats arrivent à échéance le 31 décembre 2009, il est nécessaire de créer un nouveau groupement à compter du 01 janvier 2010.
Adoptée à l’unanimité.

Autre point à l’ordre du jour.

-Création d’un poste d’ATSEM principal de 2° classe, suite à la promotion de Raymonde Bretagne et création d’un poste de garde champêtre chef principal, suite à la promotion de Denis Chalumeau.
Adoptée à l’unanimité.

-Question diverse.
Monsieur le Maire informe que la limite de l’agglomération a été déplacée en limite de commune sur la D13 en direction du Tignet, conformément à la délibération votée lors du Conseil Municipal du 4 mai 2009.

commentaires commenter

LE MOT DU MAIRE ET SES CONTRE-VERITES

Le 26/08/2009 à 07h39 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

Après avoir pris connaissance du bulletin municipal, nous tenons à remercier Monsieur le Maire pour la publicité qu’il fait à notre "8 pages".
Cependant, ses propos nous semblent contradictoires. Il éprouve le besoin de préciser que "Spéracèdes Demain" n’est pas une émanation municipale et en même temps il déclare qu’il "n’émet que critiques et contre-vérités" ; si c’était le cas, pourrait-on le confondre avec un journal municipal ?
C’est plutôt la confirmation de notre modération et même la négation de ses affirmations…
Nous attendons avec impatience que les contre-vérités soient relevées et ensuite démontrées.

commentaires commenter

CONSEIL MUNICIPAL DU 4 MAI 2009

Le 26/08/2009 à 07h33 par Spéracèdes Demain dans la catégorie CONSEILS MUNICIPAUX

L’ordre du jour débute par quelques délibérations portant sur des rectifications et ajustements comptables.
Délibérations adoptées à l’unanimité.
Attribution du logement communal au dessus de l’école à monsieur Philippe Maury directeur de l’école de Spéracèdes.
Délibération adoptée à l’unanimité.
Rémunération des agents recenseurs.
La tâche ayant nécessité un mois "de travail plein", la commune va ajouter, à l’allocation prévue par l’état, une somme pour que les agents perçoivent un mois équivalent au SMIG.
(1231 personnes ont été recensées, les habitants à l’étranger et les personnes refusant le recensement non compris.)
Délibération adoptée à l’unanimité.
Création d’un poste d’adjoint administratif deuxième classe, à raison de deux heures par semaine, pour aider la personne qui donne des cours d’initiation à l’informatique. Ce poste ne sera occupé qu’en cas de besoin.
Une abstention.
Taux des ordures ménagères.
Ce taux, fixé préalablement à 13,393 %, devra être ramené à un taux à deux décimales sur ordre du trésor public ; il devient 13,40 %.
Délibération adoptée à l’unanimité.
Limite de l’agglomération.
Elle sera repoussée, direction Le Tignet, jusqu’à la limite de la commune pour permettre de placer un passage protégé au niveau de l’abri bus.
Délibération adoptée à l’unanimité.

Questions diverses.

L’adjoint aux écoles informe que 16 écoles rurales du département sur 50 seront équipées d’ordinateurs portables, suivant un plan gouvernemental. Notre école étant déjà dotée d’un tableau inter actif, il pense que nous n’avons pas "beaucoup de chance" d’être retenus, donc l’établissement d’un dossier paraît inutile ; il en sera ainsi.

Madame Garde et madame Félix sont allées chercher des jeux pour la ludothèque. Il est signalé que le nombre de lecteurs est en hausse et que de nouveaux livres seront à la disposition du public à la médiathèque.

Madame Ménégon a fait inscrire la commune pour la rénovation cadastrale, mais c’est Le Rouret qui a été choisi pour la prochaine révision.

Monsieur Roustan lance un appel pour qu’un maximum de personnes cotise à la Caisse des Ecoles.

Le marché reprendra le dimanche 14 juin.

Madame Garde demande que des panneaux "Contrôles radar" soient installés ; ils le seront.

commentaires commenter

FÊTE DE LA CROIX : COMPTE RENDU

Le 09/08/2009 à 06h34 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

Du vendredi 24 juillet à 14 heures, date du début des inscriptions au concours de boules " pétanque doublettes", au lundi, 27 juillet 20 heures, heure de la remise des prix du concours "jeu provençal doublettes", l’équipe du Comité des Fêtes du Président Jean-Marie Pfau a proposé un programme autant varié que fourni.

Au menu, tous les jours un concours de boules évidemment, sport roi de l’été dans notre région, et dès le premier soir, le désormais célèbre repas "gigots à la ficelle", qui a, comme à l’habitude, connu un franc succès. Non sans raison, car la délicate cuisson au feu de bois d’olivier, rend la viande fondante et délicatement parfumée. Nombreuses sont les personnes qui sont venues admirer le feu puis la dextérité des bouchers Michel Fouques et Michel Rousselet.
Après le repas, la place manquait sur la piste de danse, et ce jusqu’à la fermeture. L’orchestre "Les Anonymes" de Jean-Louis Maiffrédi avait frappé !

Samedi soir "Les Anonymes" ont remis ça, devant la même assistance !

Dimanche, la chorale du groupe folklorique "l’Aïgo Vivo", dirigée par Ginette Grosso, a chanté la messe en provençal, Monseigneur Répetto et le père Alain officiaient, les fidèles étaient nombreux.
L’après-midi, les ganses préparées par les "Mamies" ont été offertes à la population.20 kg de farine, 60 œufs, 3 litres de fleurs d’oranger, 20 citrons, sucre, rhum,…et une après-midi de cuisson. Les deux "jeunots" délégués par le Comité pour assister ces dames ont eu de la difficulté pour suivre le rythme des anciennes. Quelle santé !
Par des danses et des chants, l’Aïgo Vivo a égayé cette "gansade"

Ce fut ensuite l’apéritif d’honneur regroupant les élus du village et des environs. Ouvrant la séance, Jean-Marie Pfau, Président du Comité des Fêtes a remercié la municipalité et plus particulièrement les agents du service technique, les commerçants et artisans du village, Jean-Pierre Raina de la société Ricard qui offre les apéritifs, Monsieur Dubois de la société Promo-Cash qui a fourni le vin pour la soirée "Gigots", Jean-Yves Garde de la société Séritec qui a offert les affiches et les billets de tombola, Michel Rousselet qui a préparé le réveillon de la Saint-Sylvestre, la daube du 13 juillet et a participé à la découpe des gigots en compagnie de Michel Fouques, fournisseur et conseiller permanent du Comité, Alain Sasso pour le prêt du "manège" qui permet la cuisson des fameux gigots, l’Aïgo Vivo pour l’animation de ce dimanche, l’Amicale Bouliste qui a assuré la gestion des 4 concours de boules et qui a pris une grande part à la réussite des soirées "grillades", les "Mamies" qui ont confectionné les ganses, toutes les Spéracèdoises et tous les Spéracèdois qui, par leur soutien et leur générosité, ont permis que ces festivités se réalisent, toutes les personnes qui sont venues mettre "la main à la pâte", et enfin l’équipe du Comité des fêtes qui l’entoure.
Après avoir rappelé les concerts organisés en février, 2 trompettes et orgue, et en mai, violon alto et harpe, Jean-Marie a donné un aperçu des projets pour les mois et les années à venir : soirée Jazz manouche en septembre, concert de musique classique en novembre, spectacles humoristiques le 9 octobre avec Anne Bernex et le 4 décembre avec Xavier Borriglione. Un projet de festival de musique classique est en gestation pour le centenaire de la commune, en 2011, sous la direction artistique de l’ami spéracèdois Laurent Fievet, organiste de talent, avec l’appui d’Alain Loustalot, directeur du Conservatoire de Grasse, et de Jean-Pierre Leleu, sénateur-maire de Grasse.
Monsieur le Maire après s’être réjoui du travail du Comité et de son sens de l’organisation, a remercié les personnes ayant répondu à son invitation. Les réalisations effectuées par la commune et les projets furent développés. Maxime Coullet, notre Conseiller général, a insisté sur l’intercommunalité naissante où un esprit communautaire doit obligatoirement se développer ; il demeure inquiet sur la réforme des collectivités territoriales. Jean-Pierre Leleu a déclaré suivre avec attention ce problème ; la réforme est indispensable, pense-t-il, mais "nous devons être vigilants pour défendre la notion de territoire des communes rurales et de montagne".
Le concours de belotte qui a terminé cette soirée, s’il n’a pas réuni de nombreuses équipes, s’est déroulé dans la bonne humeur.

Lundi le traditionnel aïoli préparé par Charly Baussy a été apprécié par de nombreux convives ; il en a été de même pour l’animation offerte par Jean-Louis Maiffrédi.
A la fin du repas, le tirage de la traditionnelle tombola a permis de remettre de nombreux lots, notamment préparés par les commerçants et amis du "comité". Le gros lot, un week-end à Londres, a été gagné par une maman et ses deux enfants.
Un concours de "boules carrées" a été organisé pour clôturer ces festivités pendant que se terminait le concours de jeu provençal.

Les 4 jours de convivialité et de bonne humeur ont enchanté les nombreux participants.
Un grand merci au Comité des Fêtes pour tout le travail fourni.


GABY, MAX, CLAUDE et MICHEL, NOS "CUISTOTS"

LES DEUX MICHELS, ROIS DE LA DÉCOUPE

LA CHORALE DE L'AÏGO VIVO

LA RELÈVE...

commentaires commenter

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49