Municipales 2014


Notre programme

Bulletins


Bulletins publiés par l'association Spéracèdes Demain disponibles au format PDF :
26 - Juillet 2017
25 - Janvier 2017
24 - Juillet 2016
23 - Janvier 2016
22 - Juillet 2015
21 - Janvier 2015
20 - Juillet 2014
19 - Janvier 2014
18 - Juillet 2013
17 - Janvier 2013
16 - Juillet 2012
15 - Janvier 2012
Numéro spécial Centenaire
14 - Juin 2011
13 - Janvier 2011
12 - Juillet 2010
11 - Janvier 2010
10 - Juillet 2009
09 - Janvier 2009
08 - Juillet 2008
07 - Novembre 2007
06 - Juillet 2007
05 - Janvier 2007
04 - Juillet 2006
03 - Février 2006

Après sélection, le chargement peut prendre plusieurs secondes.

Blog

rss

TOUS LES ARTICLES
DEUILS
ÉVÉNEMENTS
ACTUALITÉS
CONSEILS MUNICIPAUX
TERRES DE SIAGNE
CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION DU PAYS DE GRASSE (CAPG)
HEURES MUSICALES DE SPÉRACÈDES
PNR (Parc Naturel Régional)
LES RENDEZ-VOUS DE SPERACEDES
CAFÉ PHILO
MUNICIPALES 2014
CINE CABRIS

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52

ADIEU ANDRÉ

Le 17/07/2011 à 07h30 par Spéracèdes Demain dans la catégorie DEUILS

Quand la funèbre nouvelle est arrivée, le village a été sonné, il refusait d’y croire. André Callégari, le fils de Charly et d'Evelyne, ce garçon si dynamique, qui ne manquait pas de venir prêter main forte, toujours avec le sourire, au Comité des Fêtes le lundi de l’aïoli, ne pouvait pas avoir disparu.
L’information est passée avec beaucoup de retenue, beaucoup de pudeur, comme pour ne pas en rajouter à la peine incommensurable de sa famille. Nous ne pouvons partager cette douleur, elle reste propriété privée de ses proches, mais que sa femme, ses enfants et ses parents sachent que Spéracèdes Demain est auprès d’eux dans ces moments difficiles.

commentaires commenter

MONSEIGNEUR RÉPETTO N'EST PLUS

Le 30/06/2011 à 14h56 par Spéracèdes Demain dans la catégorie DEUILS

Nous venons d’apprendre, avec tristesse, le décès de Monseigneur Léon Répetto. Ancien curé de Mouans- Sartoux, puis de Grasse, il passait une retraite active à Peymeinade (voir Nice-Matin 30/06). A plusieurs reprises, il avait officié en l’église Saint Casimir de notre village, lors de la Fête Patronale et de la Croix et pour les Fêtes des Mais de l’Aïgo Vivo. Très attaché aux traditions provençales, il avait volontiers accepté, en juillet 2010, de célébrer cette messe en dépit des problèmes de santé dont il souffrait. Peu importait la difficulté qu’il rencontrait dans la lecture des textes religieux, sa connaissance parfaite du provençal lui permettait d’animer, avec la spontanéité et la générosité qu’on lui connaissait, les cantiques entonnés par l’Aïgo Vivo.
Au nom du Comité des Fêtes, du groupe folklorique Aïgo Vivo et de Spéracèdes Demain nous adressons toutes nos condoléances à sa famille et à ses proches.
MONSEIGNEUR RÉPETTO, EN PARTIE MASQUÉ, BÉNIT LA CROIX

commentaires commenter

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU MARDI 28 JUIN 2011

Le 30/06/2011 à 12h41 par Spéracèdes Demain dans la catégorie TERRES DE SIAGNE

Dans la même matinée, deux Conseils ont été programmés, ce qui est exceptionnel. Le but : donner un caractère solennel à la seule délibération inscrite à l’ordre du jour du deuxième Conseil.

CONSEIL DE 9h30

Plusieurs délibérations d’ordre administratif ont été adoptées à l’unanimité.
Une délibération contre la recherche, la prospection et l’exploitation de gaz et de pétrole de schiste a été votée à l’unanimité. Ne pas faiblir dans cette lutte a été le leitmotiv.
Il est à noter que plusieurs communes se sont déjà prononcées dans le sens de cette délibération.
Monsieur Cantoni a suggéré d’étudier la possibilité de récupérer le méthane qui se dégage des zones de compostage.

SÉANCE EXCEPTIONNELLE DE 10h30

Ordre du jour : avis du Conseil Communautaire sur le Schéma Départemental de Coopération Intercommunale (SDCI).
Toutes les communes s’étaient prononcées sur ce projet, symboliquement, la veille.
Les Conseil Municipaux du Tignet, Saint-Cézaire, Cabris et Peymeinade, l’ont rejeté unanimement. A Spéracèdes, tous les Conseillers ont voté contre ce projet moins une abstention.
Saint-Vallier n’ayant pu aboutir à l’unanimité, la délibération a été repoussée à une date ultérieure.
Monsieur Costa indique avoir voté contre le SDCI mais s’interroge sur la pertinence du territoire de Terres de Siagne.
Reprenant les termes de la délibération, Monsieur le Président réfute cette position et développe avec beaucoup de clarté et de rigueur les désavantages du projet préfectoral pour des communes de notre taille, notamment sur la plupart des compétences optionnelles de notre Communauté : sport à l’école, périscolaire, centre de loisirs, séjours, maintien à domicile, portage des repas et petite enfance.
Une grosse inquiétude aussi pour la compétence de l’eau : quel serait le devenir de notre Régie ?
Dans ce projet, les petites communes, la nôtre en particulier, ne disposerait que d’une voix ; lors des votes quel serait notre poids ? Comment pourrions-nous nous faire entendre ?
La délibération proposée, qui s’élève contre le projet du Préfet, a été adoptée à l’unanimité.


commentaires commenter

CONSEIL MUNICIPAL DU 27 JUIN 2011

Le 30/06/2011 à 12h20 par Spéracèdes Demain dans la catégorie CONSEILS MUNICIPAUX

SDCI

La délibération N° 1 portait sur le Schéma Départemental de Coopération Intercommunale (SDCI) proposé par le Préfet. Les communes ont jusqu’au 1er août pour se prononcer sur le projet. Les Conseillers Communautaires de Terres de Siagne ont décidé de présenter, le même jour (jeudi 27 juin 2011) un même texte repoussant ce projet. Une réunion extraordinaire de la Communauté est programmée mardi 28 juin 2011 avec pour seul ordre du jour ce texte commun. (Nous revenons sur cette réunion dans ces pages)
Le projet du Préfet impose, sans concertation, une reconfiguration de l’intercommunalité dans le département. S’il était appliqué, la Communauté de communes des Terres de Siagne serait supprimée, et, par la-même, serait bafoué le suffrage universel.
En effet, lors des dernières élections municipales, les listes, dont les projets ne contenaient pas une volonté affichée pour notre intercommunalité, ont été largement battues.
Nous aurons l’occasion de développer les inconvénients, pour nous, de ce regroupement forcé.
Dans la discussion, plusieurs Conseillers ont regretté que, face à ce refus, aucune alternative ne soit proposée.
Une étude comparée "avantages et inconvénients" de l’intercommunalité actuelle et l’inter-agglomération proposée (imposée ?) a été demandée.
Le projet a été repoussé à l’unanimité moins une abstention : Monsieur Nettre.
Remarque. Il nous semble peu probable, qu’en l’état actuel, le Conseil Municipal de Spéracèdes puisse élaborer un contre-projet, car si la presque unanimité des Conseillers a repoussé ce SDCI, il ressort des interventions que les motivations étaient, pour certains, loin d’être les mêmes, pour ne pas dire opposées …

CENTENAIRE

Monsieur le Maire a félicité et remercié les associations du village, les Spéracèdoises et les Spéracèdois, le personnel municipal et plus particulièrement et nominativement les membres de l’association "Cent ans de Spéracèdes" ; bizarrement Jean-Marie Pfau et Gérard Bonfante ont été oubliés !
Monsieur Scordo a fait remarquer la présence du personnel enseignant, le samedi, ce qui, depuis plusieurs années, n’était plus le cas.

AUTRES DÉLIBÉRATIONS

- La dotation cantonale ayant été revue à la hausse par rapport aux prévisions, les travaux de voirie, concernant les traverses du village, seront effectués dans leur totalité. Unanimité.
- La décision modificative du budget qui en découle a été, à son tour, adoptée à l’unanimité.
- Demande de subvention sur la réserve parlementaire de la Députée pour l’achat d’une voiture pour la police municipale. Unanimité.
- Délégation à Monsieur le Maire pour signer l’autorisation de défrichement sur la piste des Carbonniers.
- Monsieur Nettre regrette que la commission des travaux n’ait pas été sollicitée.
1 abstention : Monsieur Nettre.

QUESTIONS DIVERSES

Monsieur Nettre est revenu sur les autorisations pour les travaux entrepris par la commune : a-t-on les permis ? Nous devons donner l’exemple, a-t-il déclaré.
Les régularisations sont en cours, lui a répondu l’Adjoint aux travaux.
Il a demandé qu’un bilan du Centenaire soit établi. Il a également demandé des nouvelles du logement situé au-dessus de la mairie et une réunion de la commission des finances avec la comptable du trésor.
Le bilan sera effectué dans les jours qui viennent. L’employé municipal, auquel l’appartement a été loué, n’ayant rien trouvé malgré de nombreuses demandes, il restera donc. Il a été précisé qu’il assurait certaines astreintes. Pour la réunion avec la comptable du trésor, contact sera pris.
Monsieur Nettre et Monsieur Piérini ont regretté de ne pas avoir été avertis de la tenue de la deuxième réunion d’information concernant les travaux entrepris dans la zone de la source.
Les différentes questions de Monsieur Nettre ont déclenché une série d’apostrophes : l’orage n’était pas loin !



commentaires commenter

C'EST ARRIVÉ!

Le 28/06/2011 à 22h37 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS


Lors d’un entretien avec Monsieur le Maire, puis sur notre bulletin "Spéracèdes Demain" et au cours des deux réunions sur les travaux entrepris dans la zone de la source, nous avons alerté Monsieur le Maire sur les risques d’enfouir les containers de tri sélectif : nous n’avons pas été écoutés.
Lundi 27 juin, les travaux programmés ont débuté dans la matinée et comme nous l’avions prévu : l’eau est arrivée et a rempli l’excavation !
Donc : arrêt des travaux, réunion sur le chantier à 14h ; nous étions présents.
Nous avons fait remarquer au représentant du SIVADES que nous avions alerté Monsieur le Maire, à plusieurs reprises, sur ce risque.
Il a proposé une solution : arrêt du creusement au-dessus des résurgences, dalle coulée plus haut que les arrivées d’eau. Les containers seront, en partie, hors-sol : une rampe sera édifiée, côté parking, pour y accéder.
Au préalable, la partie inondée sera drainée, l’eau acheminée dans le conduit qui alimente les fontaines du lavoir.
Encore un projet mal étudié !
Pourquoi la municipalité fait-elle la sourde oreille à toutes les propositions et remarques qui ne viennent pas d’elle, même si elles sont dictées par le bon sens ?
Les travaux inutiles ont un coût, qui va le payer ? Pas la commune nous a-t-on répondu, c’est le SIVADES ! Mais le SIVADES, c’est nous, les contribuables !

commentaires commenter

LES FÊTES DU CENTENAIRE

Le 28/06/2011 à 21h42 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

Les fêtes du Centenaire ont animé le village du jeudi 23 juin au soir au dimanche 26 juin en fin d’après-midi.
Jeudi 23 juin
A 20h, à l’initiative de "Spéracèdes Demain", Michel Froeschlé a développé l’historique de la séparation Cabris-Spéracèdes. Vous trouverez, ci-dessous, un compte rendu de cette intervention unanimement appréciée.
Vendredi 24 juin
A partir de 16h, l’Association des Parents d’Élèves a organisé la kermesse de fin d’année : elle connut un succès rarement atteint. Quelle chance pour les enfants, car les bénéfices engendrés par la vente des grillades, frites, boissons et tickets de tombola sont utilisés pour financer, entre autres, les sorties scolaires, à la neige notamment.
Les enseignants avaient préparé les élèves au spectacle de fin d’année. Il a débuté, anniversaire oblige, par l’historique de la séparation Cabris-Spéracèdes : présentation originale, très intéressante, pleine de fraîcheur où l’esprit frondeur de nos anciens était bien restitué. Des chants, des interprétations musicales, des danses : quel travail cela suppose ! Bravo le corps enseignant, bravo les élèves.
Au Café de l’Union : soirée "Country", une occasion de se retrouver et de passer un bon moment.
Samedi 25 juin
Dès 14h l’équipe de l’Amicale Bouliste était en place pour l’organisation du concours de boules du Centenaire, réservé aux Spéracèdoises et aux Spéracèdois. Si le nombre de joueurs n’a pas battu des records, l’ambiance était au rendez-vous. Ce concours, "à la mêlée", a permis à des personnes, ne se connaissant pas, de se rencontrer et de partager un moment agréable. L’esprit recherché a été atteint. Le concours a été remporté par Eugène Pourcel- Antoine Trovatello, devant Jeannine Trovatello-Michel Lara. Un descendant, Eugène Pourcel, du premier Maire de Spéracèdes, André Pourcel, remportant le concours du Centenaire : quel clin d’œil à l’histoire !
A la consolante Joséphine Plent-Gilbert Cosimi prirent le meilleur sur Daniel Delhomme-Max Dutto. La remise des récompenses par Gérard Baussy et Christophe Roustan fut un moment de grande convivialité.
Déjà l’équipe de l’Amicale s’affairait aux fourneaux, les parties de boules, "ça creuse" !
Simultanément à ce concours, à partir de 17h, les enfants avaient envahi les rues du village qui tout-à-coup s’animèrent au passage de cette petite bande chantant et dansant.
A 19h, sous les oliviers, la messe chantée en provençal était célébrée par Monsieur le Vicaire Général de l’Évêché de Nice, assisté du Père Brach, curé de la paroisse, et d’un prêtre arrivant du Burkina-Faso. La chorale de l’Aïgo Vivo, dirigée par Ginette Grosso, se surpassa : chose exceptionnelle, Monsieur le Vicaire Général la fit applaudir par l’assistance et demanda la carte du groupe, ayant l’intention de faire appel à lui pour chanter, en provençal, l’office à la cathédrale de Nice, quelle consécration !
A 20h30, la troupe Eurékadabra, dirigée par Joël Cavelier, interpréta une pièce originale, fraîche et spontanée. Des aller et retour dans le temps, une version Roméo et Juliette adaptée à la séparation Cabris-Spéracèdes, avec une Juliette très "Précieuse" et un Roméo des temps très modernes !
22h30, le feu d’artifice fut tiré ; grands et petits s’extasièrent : il y avait de quoi.
Ensuite, soirée DJ au Café de l’Union.
Dimanche 26 juin.
A 10h, le cortège formé des Bravadeurs du Pays de Fayence, du groupe folklorique Aïgo Vivo, des Spéracèdoises et des Spéracèdois, des officiels où l’on reconnaissait, outre les Maires des communes de Terres de Siagne, ou leur représentant, le Sénateur-Maire de Grasse Jean-Pierre Leleu,le représentant de la Députée-Maire du Cannet Michèle Tabarot, le Vice-Président du Conseil Général Charles-Ange Ginésy, le Conseiller Général-Maire de Saint-Vallier Jean-Marc Délia, s’est rendu au cimetière fleurir les tombes des anciens Maires de Spéracèdes.
Au retour, l’oratoire de Saint Casimir fut béni par le père Brach. Cet oratoire, construit pour la circonstance, a été réalisé, bénévolement, par Michel Rosier de la Mission Fontaines et Oratoires.
C’était un plaisir de le voir façonner les pierres : quel coup d’œil, quelle précision dans le geste, quelle gentillesse !
Cet oratoire, idée du Comité des Fêtes, renferme une sculpture sur bois représentant Saint Casimir, Saint Polonais. Le Président du Comité, Jean-Marie Pfau, a commandé la sculpture à un artiste polonais. Il a fait le voyage en Pologne où il a rencontré des artistes sculpteurs sur bois et a fait ramener la statuette spécialement réalisée pour l’oratoire, ce qui fait, de cette réalisation, une pièce unique.
Ensuite, dans le pré, la population était conviée à un repas, sous le chapiteau, où l’équipe de Gérard Baussy avait dressé les tables pour pas moins de 700 convives !
Apéritif d’honneur, discours officiels, puis repas animé par la fanfare "12,5 °" et l’orchestre Fabre.
Ce n’est qu’assez tard que les derniers "fêtards" quittèrent la place.
Les fêtes du Centenaire se terminaient, elles ont été une réussite.

L'AÏGO VIVO CHANTE LA MESSE
CONCOURS DE BOULES, REMISE DES RÉCOMPENSES: EUGÈNE POURCEL EST A L'HONNEUR
LA TROUPE EURÉKADABRA
LA BELLE ROUGE!
CIMETIÈRE:HOMMAGE AUX ANCIENS MAIRES
ORATOIRE , OEUVRE DE MICHEL ROSIER
SCULPTURE DE SAINT CASIMIR
BOULISTES= SOBRIÉTÉ
LE COMITÉ DES FÊTES EN PLEINE ACTION!
LES TAMBOURINAÏRES
LA DANSE DE L'EAU
ILS SONT SÉRIEUX LES FLÛTISTES
LES ENFANTS DANS LES RUES DU VILLAGE

commentaires commenter

RÉUNION D’INFORMATION SUR LES TRAVAUX ENTREPRIS SUR LE TERRAIN JOUXTANT LA SOURCE

Le 28/06/2011 à 21h04 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

Une réunion publique avait été prévue le jeudi 23 juin en présence de Monsieur le Maire, Monsieur le Géologue, d’un représentant de la SCI et du chef de chantier pour faire le point après le délai de 15 jours, proposé par la SCI et le maçon, accepté par tous les présents du 9 juin.
Nous avons appris que cette réunion avait été avancée, suite à une erreur, au mardi 21 juin.
C’est donc seul, que Monsieur le Maire s’est livré à cet exercice le mardi et a présenté les résultats et conclusions à la population, comme prévu, le jeudi 23.

Rapport oral du maire :

Suite à des travaux provisoires, l’eau alimente à nouveau les fontaines du lavoir (une partie de la canalisation n’a cependant pas été débouchée).
On nous a affirmé que le drainage derrière le mur soutenant les terres avait été réalisé "dans les règles de l’art".
A la demande du géologue, Monsieur le Maire a envoyé un deuxième courrier recommandé à la SCI, exigeant :
- le débouchage de la canalisation dans sa totalité, puis sa remise en état.
-la construction d’un bassin de décantation, avec filtre à la sortie, permettant ainsi de récupérer l’eau et de l’envoyer dans l’aqueduc de la source. L’entretien de cet ensemble sera à la charge des futurs propriétaires.
La SCI se serait engagée à nettoyer le lavoir et la totalité du canal amenant l’eau vers le cimetière, du dépôt de boue dû aux travaux.
Aucune date butoir n’a été fixée pour l’ensemble de ces exigences.

Suite à un échange de points de vue, l’engagement a été pris d’analyser l’eau, à la sortie des fontaines du lavoir, à la fin de tous les travaux effectués par la SCI.

Le début des travaux, entrepris par le SIVADES, d’enfouissement des containers de tri sélectif sous la zone incriminée est prévu pour le 27 juin.
Nous avons, à nouveau, mis en garde Monsieur le Maire : des problèmes semblables à ceux évoqués ci-dessus pourraient se présenter.
Monsieur le Maire nous a déclaré avoir averti les services du SIVADES.
A suivre…

Une liste des présents à cette réunion a été dressée.

commentaires commenter

ENCORE UNE MÉDAILLE POUR LA CAMPAGNE DU VIRAT!

Le 25/06/2011 à 00h00 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

Faire rimer Spéracèdes et Qualité auprès du "grand public", voilà deux années que Claude Martin et Jean-Marie Pfau de la Campagne du Virat réalisent ce tour de force par l’intermédiaire de l’huile d’olive : médaillés d’Or à Paris, Draguignan et Saint-Cézaire en 2010, médaillés de Bronze à Paris et, depuis ce week end, médaillés d’Argent au concours départemental à Nice, en 2011, dans la catégorie "Huile d’olive de Nice"
Cette dernière médaille, nouvellement acquise, a une saveur particulière car ce ne fut pas la plus facile à obtenir, la concurrence était rude ; au palmarès, la Campagne du Virat s’intercale entre deux oléiculteurs habitués à cette récompense. Le jury, composé de personnes connaissant parfaitement l’appellation "Huile d’Olive de Nice", sa spécificité, est très exigeant : être récompensé, à Nice, c’est la reconnaissance d’une réussite dans ce domaine.
Ce concours a eu lieu, ce lundi 20 juin, dans les salons de l’hôtel "Le Négresco"
Les distinctions seront remises, samedi 25 juin au Rouret, à l’occasion de la fête du dixième anniversaire de l’Appellation Huile d’Olive et Olives de Nice.
Bravo pour la qualité du travail reconnue par toutes ces médailles, merci de porter haut le nom de notre village.
RÉCOMPENSÉS!
L'AÏGO VIVO EN VISITE AU STAND DE LA CAMPAGNE DU VIRAT

commentaires commenter

DERNIÈRE MINUTE

Le 16/06/2011 à 07h19 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

L’eau coule à nouveau au lavoir.
Sous la pression de l’ensemble des Spéracèdoises et des Spéracèdois, les ouvriers du chantier ont effectué des travaux provisoires pour que le lavoir soit, à nouveau, alimenté.
Nous étions présents pour cette remise en eau.
Nous continuerons à suivre de près ce problème, jusqu’à son terme.
Nous regrettons que Monsieur le Maire n’ait pas affiché le procès-verbal de la réunion du 9 juin, sur la source, dans les emplacements vitrés placés dans différents points du village.
Nous vous rappelons qu’il avait programmé une réunion publique dès la fin du délai c'est-à-dire :
jeudi 23 juin à 17h à la mairie

Nous vous appelons à venir, nombreux, y participer.

commentaires commenter

COMPTE RENDU DE LA RÉUNION PUBLIQUE SUR LA SOURCE

Le 16/06/2011 à 07h15 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

L'association Spéracèdes Demain a fait circuler une pétition, "Alerte : notre source est en danger", le mardi 7 juin 2011. Le jeudi 9 juin, les Spéracèdoises et les Spéracèdois étaient appelés, par Monsieur le Maire, à participer à une réunion publique à la salle du Conseil Municipal. Son but affiché : rétablir une vérité qui, selon lui, aurait été déformée. La pétition a donc eu l'effet que nous escomptions: mobiliser pour sauver notre source.
Etaient présents : le Maire, plusieurs Conseillers Municipaux et Adjoints, un géologue, le chef du chantier et le représentant de la SCI "Les Terrasses de Spéracèdes".
Monsieur le Maire a ouvert la séance en signalant qu’une pétition circulait et qu’elle contenait, selon lui, des informations erronées. Il a affirmé que la source n’était pas en danger, que le permis de construire "les Terrasses de Spéracèdes" avait été accordé par les services de l’état.
Il n’a pu nier les faits constatés : la source n’alimente pratiquement plus le lavoir, la conduite étant obstruée par les eaux boueuses venant du chantier et envoyées dans l’aqueduc. Cette boue se retrouve dans l’eau passant par la "surverse", eau destinée à être une eau d’arrosage.
Il a été reproché à Monsieur le Maire de ne pas avoir signalé aux services de l’état que la construction allait être réalisée sur une zone à risques dus à la présence de sources connues par tous les anciens du village et qu’en amont, cette zone aurait dû être classée "zone protégée" dans le POS.
Signalons au passage que c’est le Maire ou, par délégation, l’Adjoint aux travaux qui signe les permis de construire.
Dès que sont apparues les premières nuisances, il a demandé, nous a-t-il dit, à un géomètre d’établir un rapport. Présent le Géomètre a été invité à le présenter.
Décrivant et expliquant le cheminement de l’eau, il a indiqué que le terrassement avait été entrepris sans précautions, dans une zone où existaient plusieurs résurgences de la source, créant ainsi un danger potentiel ; par chance il n’y a pas eu d’accident.
Le représentant de la SCI a rapporté que, dès les premiers dégâts, un cabinet de géologues avait été appelé et avait conseillé que le terrassement s’effectue par "phasages".
Le nouveau chef de chantier, arrivé après le début des travaux, avait constaté que cette recommandation n’avait pas été respectée, mais que depuis, derrière les murs de soutènement, maintenant, le terrain était drainé. Il a même précisé que, dans un délai de 15 jours, tout allait rentrer dans l’ordre.
De nombreuses interventions du public ont révélé un grand mécontentement d’en être arrivé à cette situation.
Dans ces interventions, on sentait une inquiétude certaine.
-Les travaux terminés, l’eau reprendra-t-elle son cours initial ? Un exemple a été donné où ce ne fut pas le cas.
-Il a été fait mention d’un courrier recommandé adressé par Messieurs Peter Zimmermann et Colin Cusack à Monsieur le Maire, qui a dit ne pas en avoir eu connaissance. Ce courrier signalait dans le quartier de la Molière une forte augmentation des débits de l’eau des différentes sources, ainsi que celui du lavoir du chemin des Basses Molières, surtout depuis le 18 avril. Les deux personnes interrogeaient : « Pourrait-il s’agir de chantiers de construction qui affecteraient le cheminement des eaux souterraines ? »
A la phase nécessaire d’analyses et d’explications de part et d’autre, a fait suite une série d’exigences unanimement partagées :
-Déboucher au plus tôt la conduite qui amène l’eau au lavoir avant que le "bouchon" d’argile s’intensifie.
-Récupérer l’eau des différentes résurgences, la rendre propre à être reversée dans celle de la source.
-Ceci dans les délais prévus par le constructeur : c'est-à-dire 15 jours.
Il a été rappelé, avec énergie, que l’eau d’arrosage, ce droit ancestral des Spéracèdois, était polluée par les travaux, donc ne pouvait être utilisée pour sa destination première. En cette saison, les conséquences sont néfastes pour les jardins, notamment pour l’oliveraie d’une oléicultrice du village.
Il serait très mal perçu par la population que Spéracèdes, né grâce à la présence de cette source, célèbre son centenaire avec le lavoir et une eau dans l’état actuel.
Le maçon et le promoteur se sont, verbalement, engagés à ce que les problèmes soient résolus dans les 15 jours, soit avant le 23 juin 2011.
Monsieur le géologue a préconisé à Monsieur le Maire d’adresser au promoteur, très rapidement, une lettre en recommandé avec accusé de réception déclarant accepter cet engagement et annonçant la mise en route d’une procédure judiciaire en cas de son non-respect.
Il a été demandé à Monsieur le Maire, qui a accepté, de programmer une réunion publique, dès la fin de ce délai, afin d’informer les habitants.
La réunion s’est terminée par une visite du chantier.
Il est bien entendu que toutes les énergies doivent maintenant être mobilisées pour aboutir à la résolution de ce grave problème.

commentaires commenter

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52