Municipales 2014


Notre programme

Bulletins


Bulletins publiés par l'association Spéracèdes Demain disponibles au format PDF :
25 - Janvier 2017
24 - Juillet 2016
23 - Janvier 2016
22 - Juillet 2015
21 - Janvier 2015
20 - Juillet 2014
19 - Janvier 2014
18 - Juillet 2013
17 - Janvier 2013
16 - Juillet 2012
15 - Janvier 2012
Numéro spécial Centenaire
14 - Juillet 2011
13 - Janvier 2011
12 - Juillet 2010
11 - Janvier 2010
10 - Juillet 2009
09 - Janvier 2009
08 - Juillet 2008
07 - Novembre 2007
06 - Juillet 2007
05 - Janvier 2007
04 - Juillet 2006
03 - Février 2006

Après sélection, le chargement peut prendre plusieurs secondes.

Blog

rss

TOUS LES ARTICLES
ÉVÉNEMENTS
ACTUALITÉS
CONSEILS MUNICIPAUX
TERRES DE SIAGNE
CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION DU PAYS DE GRASSE (CAPG)
HEURES MUSICALES DE SPÉRACÈDES
LES RENDEZ-VOUS DE SPERACEDES
PNR (Parc Naturel Régional)
CAFÉ PHILO
MUNICIPALES 2014
CINE CABRIS

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49

UN ARDENT DÉFENSEUR DE LA COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DES TERRES DE SIAGNE DISPARAÎT

Le 09/11/2012 à 14h06 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

Monsieur Bégard, Maire du Tignet, ancien Maire de Spéracèdes de 1985 à 2001, nous a quittés.
Pas toujours en accord avec ses positions, nous étions sur la même ligne pour la défense des Terres de Siagne.
Monsieur Bégard, rejetant les appels des "grandes villes" avoisinantes, a toujours milité pour notre intercommunalité. Dès le début, avec Maxime Coullet, il a été un ardent défenseur de cette entité qui laisse, à chaque village, le loisir de se gérer, sans pour autant refuser les actions concertées avec les communes du canton et même au-delà. Le SIVOM, le SICCEA, le SIVADES, …autant de syndicats qui illustrent cette volonté. Il est à noter que, sur cette question, il n’a jamais varié d’un iota, alors que d’autres ont proposé ou proposent des options différentes.
Puissent, tous ceux qui ont loué son action publique, s’en souvenir.
Nous renouvelons nos sincères condoléances à Madame Bégard et à toute sa famille.

commentaires commenter

CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 5 NOVEMBRE 2012

Le 09/11/2012 à 14h04 par Spéracèdes Demain dans la catégorie CONSEILS MUNICIPAUX

Monsieur le Maire, avec beaucoup d’émotion, informe le Conseil du décès de Monsieur Dominique Jacques Bégard, Maire du Tignet, qui fut, de nombreuses années, Maire de Spéracèdes.
Une minute de silence a été observée.
L’organisation de la circulation, lors de l’inhumation au cimetière de Spéracèdes, fut ensuite précisée.
Les drapeaux de la mairie seront en berne. La mairie sera fermée pendant les obsèques, afin que les employés municipaux puissent y assister.
Spéracèdes Demain s’associe à l’hommage rendu au Spéracèdois et à l’ancien Maire.

●Adoption du procès verbal de la séance du 24 septembre 2012.
Monsieur Piérini, mandaté par Monsieur Nettre, demande que, sur le point : "local occupé par l’Amicale Bouliste", soit rajouté la phrase : "la dernière construction devra être régularisée". Proposition acceptée à l’unanimité, de même que le procès verbal ainsi modifié. Il a été signalé que la régularisation sera effectuée avec la demande d’autorisation des travaux pour la fermeture de l’auvent.
●Deux décisions modificatives du budget furent adoptées à l’unanimité.
Elles concernent des mouvements de crédits, d’un chapitre à un autre, afin d’obtenir le maximum de subventions pour des travaux de voirie.
Madame Ménégon signale, qu’au chemin Saint-Antoine, les eaux pluviales inondent certains garages.
Monsieur le Maire indique que des travaux sont prévus par la Communauté de Communes.
Monsieur Baussy fait remarquer que, depuis la construction des immeubles jouxtant la propriété Dutto, le garage de celui-ci est également inondé par temps de pluie.
Il est prévu, par les conditions imposées par le permis de construire de ces immeubles, que toutes les eaux doivent être canalisées vers le vallon. L’Adjoint aux travaux se rendra sur place.
●Renouvellement de la convention avec la Poste.
Deux possibilités : renouvellement pour un an ou pour neuf ans.
Monsieur le Maire a proposé la signature pour neuf ans. Constatant que la tendance est de fermer les agences postales dans les petits villages, il pense que cette signature pour la période maximum peut être un argument pour retarder cette échéance.
Délibération adoptée à l’unanimité.
Nous sommes entièrement d’accord avec cette décision.
●Questions diverses.
- La commune doit percevoir des astreintes d’urbanisme. (Un propriétaire n’a pas respecté les clauses du permis de construire). Cette somme est de l’ordre de 250 000 €.
Monsieur Roustan s’informe de l’avancement de ce dossier.
Monsieur le Maire rend compte que, malgré trois jugements en faveur de la commune, la situation étant régularisée, les astreintes "tombent".
Les Conseillers restent sceptiques et s’indignent.
A juste titre.
-Le problème posé par le droit de passage du "terrain sans maître" est résolu.
Voir sur notre site le compte rendu du Conseil Municipal du lundi 26 septembre 2011.
L’avocat de la commune a conseillé une réduction du prix de vente. La nouvelle proposition a aplani le problème, le terrain a été vendu. La commune percevra 175 000 €.
Cette somme permettra d’acheter un terrain de 920 m2 au-dessous de La Croix pour 60 000 €. En le reliant à une parcelle voisine, déjà propriété de la Commune, il est envisagé d’aménager un parking et un dépôt pour les services techniques.
Le local des services techniques, mitoyen à la salle des fêtes, sera prolongé de la longueur d’un camion.

Nous avions demandé, par courrier en date du 30 août 2012, l’inscription à l’ordre du jour du Conseil Municipal "Entretien des Bâtiments communaux" (Voir compte rendu du Conseil Municipal du 24 septembre 2012). Hors Conseil, nous avons questionné Monsieur le Maire sur sa non-inscription. Il nous a répondu avoir complètement oublié ce point. Il s’est engagé à réunir, au plus tôt, la commission des travaux afin d’étudier ce problème et de faire part des résolutions prises.

commentaires commenter

DÉCÈS

Le 07/11/2012 à 08h45 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

Nous avons appris le décès

de


Monsieur Dominique Jacques BÉGARD,



Maire du Tignet , qui fut Maire de Spéracèdes pendant 3 mandats.

A toute sa famille Spéracèdes Demain présente ses sincères condoléances.

commentaires commenter

CAFÉ PHILO

Le 22/10/2012 à 19h40 par Spéracèdes Demain dans la catégorie CAFÉ PHILO

commentaires commenter

RECITAL

Le 04/10/2012 à 19h18 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

commentaires commenter

CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU MARDI 2 OCTOBRE 2012

Le 04/10/2012 à 00h34 par Spéracèdes Demain dans la catégorie TERRES DE SIAGNE

Les 5 délibérations présentées ont été adoptées à l’unanimité.

Délibération n°1

5 auxiliaires de puériculture changeant de grade, il convient de transformer 5 postes d’auxiliaire de puériculture de 1ère classe en 5 postes d’auxiliaire de puériculture principal de 2ème classe.

Délibération n°2

Monsieur Hasdenteufel ayant démissionné de son poste de délégué suppléant auprès du syndicat mixte chargé de l’élaboration et du suivi du SCOT Ouest, (Schéma de COhérence Territoriale), il convient de le remplacer. Monsieur Bernard Fouquet, candidat, est élu.

Délibération n°3

Madame Brousteau présente le programme d’aménagement solidaire de la Région PACA ainsi que le programme triennal d’actions.
Le Conseil approuve le programme d’actions de la première année.
Concernant Spéracèdes, il est prévu :
pour 2013 :"acquisition foncière pour l’aménagement du cœur du village"
pour 2014 :"Etude de définition sur les possibilités d’extension du cœur du village au nord : mixité habitat-artisanat"
pour 2015 :"Réalisation d’une salle multi-activités en extension d’un groupe scolaire"

Aucun de ces projets n’a été abordé en Conseil Municipal.

Monsieur Roustan demande, concernant la salle multi-activités, si 2015 sera l’année des débuts des travaux ou celle de la livraison.
Monsieur Pasquelin lui indique qu’il est nécessaire de budgétiser au préalable cette action.
Étant programmé pour 2015, la région ne débloquera certainement pas les fonds avant cette date.

Monsieur Coullet et Madame Brousteau font remarquer que Terres de Siagne devient une Communauté de projets.

Délibération n°4

Versement de subventions de fonctionnement à l’OMJAC

Délibération n°5

Construction de la structure d’accueil du tennis municipal de Cabris.

Compte tenu des défaillances de 2 entreprises, les travaux ont été réceptionnés avec du retard. Monsieur Bornet demande une remise des pénalités de retard pour les entreprises qui n’en sont pas responsables.

Délibération n°6

Le prochain Conseil Communautaire se tiendra à Saint-Vallier.

Questions diverses

Monsieur Pasquelin remercie les organisateurs du dernier Trial.
Il informe le Conseil que la certification du "service à domicile" a été renouvelée, suivant la réglementation, pour 2 ans. La commission de contrôle n’a formulé aucune remarque, notamment sur les repas à domicile, ce qui est assez rare.
Monsieur Coullet, après avoir remercié, à son tour, les organisateurs du Trial, a fait part des entrevues qu’une délégation de Terres de Siagne a obtenues avec la Ministre de la Réforme de l’Etat, de la Décentralisation et de la Fonction Publique, puis avec le nouveau Préfet des Alpes Maritimes.
Le 29 août, la Ministre a reçu la délégation, puis a présenté le Conseiller qui doit ouvrir et suivre le dossier. L’écoute a été forte, des notes ont été prises. La délégation a demandé, avec insistance, que Terres de Siagne soit pérennisée et que les autres Communautés de Communes et d’Agglomérations continuent à vivre.
Le vote de la Commission Départementale de la Coopération Intercommunale (CDCI), ne tenant pas compte des vœux des communes concernées, a été soulevé.
L’entrevue a duré 1h30, ce qui est assez exceptionnel. Le représentant de la Ministre a indiqué qu’il allait demander au Préfet de provoquer une réunion avec la délégation, elle a eu lieu le 13 septembre.
Le représentant de l’Etat a annoncé le report de la réunion de la CDCI afin de pouvoir étudier le dossier. Son intention est de pouvoir arriver à un consensus. Il semble que le Préfet soit sensible à la difficulté des Communes incluses dans le Schéma Départemental de Coopération Intercommunale (SDCI) à travailler ensemble.
Madame Brousteau fait remarquer que le Préfet a déclaré vouloir des projets et non des "coquilles vides", ce qui est le cas pour le SDCI tel qu’il est proposé, les Communes n’arrivant pas à se mettre d’accord.
Monsieur Cantoni rappelle que les élus de Terres de Siagne l’ont été sur le projet de la Communauté de Communes ; ils se doivent, s’ils veulent respecter les vœux des électeurs, de tout faire pour sa pérennité.
Monsieur Coullet pense que la Communauté de Communes doit faire preuve d’union et de cohésion.
Il semble que, de par leurs interventions, certains Conseillers Communautaires de Terres de Siagne, largement minoritaires, sont attirés par le SDCI tel qu’il a été proposé par l’ancien Préfet.
Monsieur le Président a rapporté le vote de report du Document d’Orientation et d’Objectifs (DOO) du SCOT contre l’avis du Président du SCOT OUEST. Une forte majorité, 28 contre 11, a estimé que le projet demandait à être amélioré au sein de commissions pour s’approcher un peu plus d’un consensus. Les Maires ont rappelé les votes défavorables des Communes du SCOT OUEST au schéma du précédent Préfet. A titre d’exemple, il n’y a aucun projet de voies de communication, notamment dans le Moyen Pays où il est prévu 30 000 nouveaux habitants !
Monsieur Délia propose la création d’une commission pour étudier ce problème.
Monsieur Roustan s’interroge : « Qu’ont fait les commissions ? ».
Madame Brousteau réplique qu’à chaque réunion du SCOT, elle a remis sur le tapis le problème des routes sans jamais être entendue.
Monsieur Bornet confirme la pugnacité positive de la première magistrate de Peymeinade, de même que la non prise en compte de ce problème. Messieurs Coullet et Deletang abondent dans ce sens.
Monsieur Goletto fait remarquer qu’à chaque DOO, les routes ont toujours été mises en avant mais jamais retenues.
Monsieur Cantoni remarque qu’entre le moment de l’étude de la création d’une route à celui de sa réalisation, s’écoule généralement une quinzaine d’années. Il propose de relancer l’idée de la création d’un lycée inter-cantonal (cantons de Saint-Vallier et de Fayence). Le Maire de Montauroux propose un terrain. Le matin, les élèves se rendant à Montauroux, la circulation vers Grasse serait facilitée ; il en serait de même le soir dans l’autre sens.
Il est à remarquer que les jours où il n’y a pas d’école, la circulation est plus fluide.
Monsieur le Président se dit favorable à cette proposition, mais la priorité demeure la pérennisation des Terres de Siagne.


commentaires commenter

CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 24 SEPTEMBRE 2012

Le 28/09/2012 à 20h27 par Spéracèdes Demain dans la catégorie CONSEILS MUNICIPAUX

DÉLIBÉRATIONS

- Deux décisions modificatives du budget, l’une concernant le taux de péréquation entre les communes de l’intercommunalité pour la contribution au Fonds de Péréquation des ressources Intercommunales et Communales (FPIC), l’autre concernant l’aménagement de l’aire de jeux, ont été votées à l’unanimité.
- Emprunts.
Il est proposé de contracter un emprunt de 74 346 €. Cette somme complétera les subventions accordées pour financer la réfection du chemin de Saint-Jean, des travaux de voirie, la pose d’hydrants et la deuxième tranche des travaux du cimetière.
Cet emprunt remplacera deux emprunts qui arrivent à échéance fin 2012 et début 2013. Il a été négocié à un taux de 4,94 % sur 10 ans. Plusieurs Conseillers ont estimé ce taux trop élevé. Une étude d’autres propositions est suggérée.
Approuvée à l’unanimité.
Comment et par qui sont négociés ces taux d’intérêt ?
Pourquoi une commune obtient-elle des taux supérieurs à ceux des particuliers ? (taux moyen immobilier sur 10 ans : 3,25 % en août 2012)

VENTE DE PARCELLES COMMUNALES

Des parcelles communales, d’une superficie totale de 208 m2 vont être vendues pour 17 000 €. Il s’agit d’une régularisation.
Vente approuvée à l’unanimité.

ACQUISITION D’UN TERRAIN

Une parcelle d’une superficie de 4 500 m2 (zone ND), enclavée dans un terrain communal situé route de Saint-Vallier, aux environs du gazoduc, va être achetée pour 9 000 €.
Achat approuvé à l’unanimité.
Cette acquisition est-elle vraiment souhaitable ? 9 000 € pour un terrain non constructible et qui a toutes les " chances" de le rester, en cette période de crise, est-ce un bon choix ?
A notre connaissance, ce terrain n’a aucun intérêt pour la commune : il s’agit d’une ravine envahie par les ronces.

TAXE SUR LA CONSOMMATION FINALE D’ÉLECTRICITÉ

Le coefficient est passé de 8 % à 8,28 %.
La taxe sur la consommation générale finale d’électricité sera reversée à la commune.

QUESTIONS DIVERSES

- Local des boules.
La chute d’un "néon", sous l’auvent du local mis à la disposition de l’Amicale Bouliste, a blessé un membre de l’Amicale. Par courrier, en date du 14 septembre 2012, adressé à Monsieur le Maire, le Président de cette association a demandé qu’un dossier d’accident soit ouvert auprès de l’assurance de la Commune.
Monsieur le Maire considère que ce local étant loué à titre gracieux, il est du ressort du "locataire" de se tourner vers son assurance.
Cet auvent, n’étant pas fermé, est donc de fait public. Il reste sous la responsabilité de la commune qui doit assurer les suites de cet accident.
La fermeture de cet auvent, par la pose de rideaux métalliques, demandée par les membres de l’Amicale depuis de nombreuses années, refusée jusqu’ici par Monsieur le Maire, a été soulevée par plusieurs Conseillers. Cette fermeture empêcherait les dégradations fréquentes qui sont à déplorer et qui sont certainement la cause de ce récent accident.
Monsieur le Maire a dit ne plus être opposé à cette installation et attend une entrevue avec le bureau de l’Amicale.

- Nuisances sonores nocturnes.
Un nouveau résidant à Spéracèdes, demeurant chemin Saint-Antoine, s’est plaint du bruit engendré par les joueurs de boules, les soirs, jusqu’à une heure tardive.
Le secrétaire de l’Amicale Bouliste étant dans la salle, Monsieur le Maire lui a donné la parole : « Seuls les jeudis (du jeudi de l’Ascension au dernier jeudi de septembre), les concours sont organisés par le club. Excepté les appels au micro, qui s’arrêtent assez tôt dans la soirée et le choc des boules, les nuisances sonores sont minimes. » déclara-t-il.
Monsieur le Maire envisage de modifier l’installation électrique des terrains de boules, de placer une horloge qui couperait l’éclairage vers les 24 h, l’Amicale pourrait le prolonger les soirs de concours.

- Intercommunalité.
Monsieur le Maire fait un compte rendu de l’entrevue d’une délégation de la Communauté de Communes des Terres de Siagne auprès de la Ministre de la réforme de l’État, Madame Marylise Lebranchu, puis de celle auprès du nouveau Préfet des Alpes Maritimes. Ces entrevues avaient pour but de demander la pérennisation de notre communauté de Communes et une reconsidération du Schéma Départemental de Coopération Intercommunale (SDCI) concernant l’ouest du département, voté contre l’avis d’une grande partie des communes concernées. Dans les deux cas, la délégation a été longuement écoutée. La réunion du SDCI prévue pour le 28 septembre a été repoussée au mois de novembre, le Préfet désirant un consensus.
Monsieur Roustan, Conseiller Communautaire, a été étonné d’avoir appris l’existence de ces rencontres par la presse ! Il n’a pas obtenu une réponse claire.
Nous avons relaté, dans un article paru sur notre site le 24 août 2012, que Maxime Coullet, Président de la Communauté de Communes, avait demandé aux Conseillers Communautaires, lors du Conseil Communautaire du 7 août 2012, de se faire connaître pour participer à la délégation. Seuls Messieurs Pasquelin et Azais étaient présents à cette réunion. Il semble, non seulement que la proposition n’ait pas été rapportée à Monsieur Roustan, mais qu’il n’ait pas été non plus mis au courant de l’existence de ces entrevues !
Gros problème de communication au sein de l’équipe municipale !!!
Nous devrions leur conseiller de prendre leurs informations sur le site de "Spéracèdes Demain".

- Concert.
Un concert d’une chorale de Grasse est prévu dans l’église de Spéracèdes. Monsieur Scordo demande à la Commune de payer sa venue : 500 €, la chorale placerait une corbeille pour récolter des "dons" ou 900 € sans corbeille. L’entrée au concert serait gratuite.
Le Conseil a été d’accord à l’unanimité.
Autant nous comprenons les subventions allouées aux associations qui organisent des spectacles, elles n’en tirent aucun bénéfice, autant il ne nous semble pas judicieux de payer pour la venue d’une chorale, ou autre spectacle, à moins que la commune ne soit organisatrice.
La fonction des impôts n'est pas de financer des actions privées.

- Rentrée scolaire.
Monsieur l’Adjoint à l’École fait le point sur la rentrée scolaire à Spéracèdes : elle a été tranquille. Tous les enseignants prévus étaient présents. Le nombre d’élèves (120) est en légère progression (112 à la fin de l’année scolaire 2011-2012).
La cantine rencontre un franc succès avec 90 inscrits.
-Demande de réunion des commissions.
Monsieur Nettre demande que les Commissions se réunissent avant chaque Conseil.
La séance est levée.

Nous avions demandé, par courrier daté du 30 août 2012, l’inscription, à l’ordre du jour du Conseil Municipal : "Entretien des bâtiments communaux". Il nous semble en effet que certains bâtiments soient négligés, notamment la maison médicale, et des travaux urgents non envisagés comme l’étanchéité de la toiture de la salle des fêtes et le sol de la tribune de l’église.
Nous avions déjà soulevé ce problème dans notre bulletin N°8.

Monsieur le Maire n’a pas daigné répondre à notre demande…

Également par un courrier du 29 août, nous demandions que le Conseil Municipal soit informé, avec précision, du problème complexe que représente le Schéma Régional Éolien. (Voir, sur notre site, le compte rendu d’une réunion qui s’est tenue sur ce sujet le 28 août à Gréolières). Sans vote des Conseils Municipaux avant le 10 septembre, la commune est considérée comme favorable à ce projet.
Il ne s’agit pas d’être pour ou contre l’éolien, il s’agit d’être informé des avantages et des inconvénients du projet présenté.

Monsieur le Maire n’a pas daigné informer le Conseil de cette échéance.
La commune a donc voté par défaut pour le schéma proposé sans aucune discussion.

commentaires commenter

RÉUNION DU CONSEIL COMMUNAUTAIRE DU 2 OCTOBRE 2012

Le 26/09/2012 à 12h49 par Spéracèdes Demain dans la catégorie TERRES DE SIAGNE

commentaires commenter

A L’AMICALE BOULISTE SPÉRACÈDOISE LE PRIX DU MOULIN BAUSSY

Le 19/09/2012 à 08h00 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

Prévu initialement le 27 mai, annulé pour cause d’intempéries, reporté au samedi 8 septembre, le prix du Moulin Baussy a animé Spéracèdes en ce début de mois. Le soleil, comme pour se rattraper, semblait avoir multiplié ses rayons ; dès qu’elles en eurent la possibilité, les équipes allèrent s’affronter à l’ombre des marronniers et des platanes. La chaleur ne semblait pas gêner les joueurs, trop absorbés par leur partie. Beaucoup d’application, de concentration, avec des résultats qui réjouissaient certains et attristaient d’autres. Les parties étaient refaites à l’infini, les vaincus n’avaient pas eu de …chance ! La finale mit en présence Luminati, Maurin, Crumière de Capitou, à Navetti, Lara, Martino de Spéracèdes. Elle se déroula dans un esprit amical qu’il est bon de souligner. Le prix du Moulin Baussy fut remporté par l’équipe locale fortement encouragée par les membres de l'Amicale.
Le bouchon de la demi-finale, opposant l’équipe de Spéracèdes à l’équipe Mehanna, Piérini, Marteau de Cannes-Aéro-Sport, fut lancé par le doyen de l’ABS, le toujours jeune Eugène Pourcel.
Gérard Baussy, donateur du concours, lança celui de la finale.
Un apéritif des plus copieux suivit la remise des récompenses par Gérard Baussy.
Avec cette journée, s’achève la série des concours fédéraux organisée par l’Amicale Bouliste Spéracèdoise du Président : Philippe Alcaraz.


EUGÈNE POURCEL LANCE LE BOUCHON D'UNE DEMI-FINALE ...

...ET GÉRARD BAUSSY CELUI DE LA FINALE


LES FUTURS VAINQUEURS TRÈS CONCENTRÉS

LES FINALISTES ONT LE SOURIRE..
...GÉRARD BAUSSY AUSSI.


commentaires commenter

LETTRE OUVERTE À M. FRANÇOIS HOLLANDE, PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE

Le 06/09/2012 à 15h58 par Spéracèdes Demain dans la catégorie TERRES DE SIAGNE

Monsieur le Président,
Avec tout le respect qui vous est dû, nous, associatifs et citoyens de la vallée de la Roya, du Pays de Fayence, de Mouans-Sartoux et des Terres de Siagne, faisons appel à vous afin que les schémas départementaux de coopération intercommunale des Alpes-Maritimes et du Var (SDCI) qui nous sont imposés soient reconsidérés.
En effet, contre l'avis des élus des communes concernées et contre la volonté de leurs administrés, exprimée par référendum (Roya, Mouans-Sartoux) ou pétition (Terres de Siagne), les préfets des Alpes-Maritimes et du Var ont exprimé leur volonté de nous rattacher respectivement aux villes de Menton, Fréjus-Saint-Raphaël et Cannes.
Nos communes des Haut et Moyen-pays se sont déjà organisées pour répondre aux problèmes spécifiques de leur territoire. Une spécificité qui rendrait artificielles et inefficaces les mises en commun de compétences avec le littoral auquel on veut nous agglomérer, avec le risque de mise à mal de tout ce qui a déjà été réalisé : nombre de compétences retenues par nos collectivités risquant de retourner aux communes faute de pertinence reconnue au sein du nouvel ensemble, ce qui remettrait en question la modération fiscale que nous pratiquons. Par ailleurs, notre culture de maintien en gestion publique des services publics pourrait être remise en cause, ce que nous ne voulons absolument pas.
Dans l'esprit du législateur, la décentralisation vise à une meilleure efficacité de l'action publique par la mise en commun de compétences permettant de réduire les coûts de gestion, mais aussi à développer une démocratie de proximité. L'intercommunalité forcée et non choisie qu'on promet à nos communes est d'évidence contraire à ces deux objectifs.
Nous exprimons donc, avec tout l'espoir suscité par les prises de position du Sénat et par vos engagements lors de la campagne présidentielle, notre souhait de voir se créer la communauté de communes de la Roya, la pérennisation des communautés de communes du Pays de Fayence (que la commune de Bagnols-en-Forêt veut rejoindre) et des Terres de Siagne, ainsi que la prise en compte de la volonté des habitants de Mouans-Sartoux. Ce souhait est avant tout celui des populations de nos territoires, un argument qui, nous en avons la conviction, est de nature à vous convaincre d'approuver notre démarche.
Veuillez agréer, Monsieur le Président, l'expression de notre profond respect et de nos sentiments les plus républicains.
Le 24 août 2012
Associations citoyennes signataires :
ABI, Association Bagnolaise d’Information (Bagnols-en-Forêt),
Adéfa, Association de défense des Fayençois (Fayence)
CICComité d’InitiativesCitoyennesdu Pays de Fayence (Fayence)
Citoyen (Mouans-Sartoux)
CRI, Concertaion, Réflexion, Innovation (Peymeinade)
Exist’en Siagne, Association citoyenne du canton de Saint-Vallier-de-Thiey (Peymeinade)
Les amis du Docteur Belletrud(Cabris)
PACT, Pour un Avenir Citoyen au Tignet (Le Tignet)
Peymeinade àtous(Peymeinade)
Robila (Breil-sur-Roya)
Roya Citoyenne (Breil-sur-Roya)
Regain de l’Estérel (Les Adrets)
Spéracèdes Demain (Spéracèdes)
Vivre à Peymeinade (Peymeinade)

commentaires commenter

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49