Municipales 2014


Notre programme

Bulletins


Bulletins publiés par l'association Spéracèdes Demain disponibles au format PDF :
25 - Janvier 2017
24 - Juillet 2016
23 - Janvier 2016
22 - Juillet 2015
21 - Janvier 2015
20 - Juillet 2014
19 - Janvier 2014
18 - Juillet 2013
17 - Janvier 2013
16 - Juillet 2012
15 - Janvier 2012
Numéro spécial Centenaire
14 - Juillet 2011
13 - Janvier 2011
12 - Juillet 2010
11 - Janvier 2010
10 - Juillet 2009
09 - Janvier 2009
08 - Juillet 2008
07 - Novembre 2007
06 - Juillet 2007
05 - Janvier 2007
04 - Juillet 2006
03 - Février 2006

Après sélection, le chargement peut prendre plusieurs secondes.

Blog

rss

TOUS LES ARTICLES
ÉVÉNEMENTS
ACTUALITÉS
CONSEILS MUNICIPAUX
TERRES DE SIAGNE
CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION DU PAYS DE GRASSE (CAPG)
HEURES MUSICALES DE SPÉRACÈDES
LES RENDEZ-VOUS DE SPERACEDES
PNR (Parc Naturel Régional)
CAFÉ PHILO
MUNICIPALES 2014
CINE CABRIS

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 13 JUIN 2014

Le 17/06/2014 à 08h03 par Spéracèdes Demain dans la catégorie CONSEILS MUNICIPAUX

A- Le procès-verbal de la séance du 28 avril 2014 du Conseil Municipal a été adopté à l’unanimité, après que Roger Navetti ait demandé que l’on reprenne sa déclaration à propos de l’élection des membres de la commission d’appel d’offres. (Voir compte rendu sur le site du Conseil du 28 avril.)
B- DÉLIBÉRATIONS.
1 et 2. DEMANDES DE SUBVENTIONS – RÉSERVE PARLEMENTAIRE.
(la sénatrice Hélène Masson-Maret et le député Charles Ginésy) Les élus de Spéracèdes Demain ont regretté que l’intitulé des délibérations proposées ne reflète pas exactement leur contenu. Revenant sur les délibérations de la séance du 28 avril 2014 concernant l’acquisition de matériel informatique pour les élèves de l’école maternelle et la pose de stores dans la salle des mariages, s’ajoute, pour chaque opération, une demande de subventions sur la réserve parlementaire. Le total des subventions ne peut dépasser 80 % de la dépense. Vote pour l’acquisition de matériel informatique : 2 contre, Claude Martin et Roger Navetti. Vote pour la pose de stores : 4 contre, Claude Martin, Roger Navetti, Christophe Roustan, Martine Maubert-Rey. Pour ces deux délibérations, les représentants de Spéracèdes Demain, ont regretté que n’aient pas été traitées séparément, ʺapprobation des programmesʺ et ʺdemandes de subventionsʺ. Ayant voté contre l’approbation de ces deux programmes, il aurait été incompréhensible qu’ils changent de position. Cependant, ces opérations ayant été votées, ils sont pour que les subventions soient les plus importantes possibles, afin d’alléger les finances communales.
Une réponse pour deux questions différentes : c’est illogique!
3. DOTATION AU TITRE DES AMENDES DE POLICE.
Les amendes de police étant perçues par le Conseil Général, elles sont ensuite réparties suivant les programmes de travaux de sécurité présentés. Il est proposé la pose de barrières le long du boulevard du Docteur Sauvy, et entre la maison médicale et le microsite. Le plan de financement prévoit, outre la subvention, un autofinancement. Délibération adoptée à l’unanimité.
4- DÉSIGNATION D’UN REPRÉSENTANT AU SEIN DE LA COMMISSION LOCALE DE L’EAU (CLE).
Monsieur le Maire se porte candidat. Élu à l’unanimité.
5- VENTE DE PARCELLES COMMUNALES.
Le Conseil Municipal du 24 septembre 2012 avait voté une délibération approuvant la vente de 6 petites parcelles d’une superficie totale de 208 m2 pour un prix de 17 000 € aux familles Cusack (Igor, Roy et Colin) et Ellena (Jean-Claude). Il est nécessaire que ces parcelles actuellement ʺparcelles publiquesʺ deviennent ʺparcelles privéesʺ de la commune. Christophe Roustan interroge si le fait que certaines de ces parcelles supportent des ʺconstructions sauvagesʺ ne pose pas problème. La réponse est : « non». Délibération adoptée à l’unanimité.
6-INDEMNITÉ DE FONCTION VERSÉE AU MAIRE.
L’indemnité versée au Maire, en tant que vice-Président de la Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse (CAPG), ayant été revue à la baisse et la somme prévue par les textes pour les indemnités des Adjoints et Conseillers Municipaux délégués en laissant la possibilité, Monsieur le Maire demande que l’indemnité, dont il avait décidé ne pas bénéficier lors du Conseil Municipal du 28 avril 2014, lui soit allouée avec un taux de 25 % de l’indice 1015. Christophe Roustan et Martine Maubert-Rey se sont abstenus car cette délibération va à l’encontre de celle du 28 avril 2014.
Nous avons considéré, après calcul, que la totalité des indemnités ne dépassant pas la somme prévue par la loi, il n’y avait pas de raison de modifier notre vote du 28 avril 2014.
7- MOTION CONTRE LA SUPPRESSION DES CONSEILS GÉNÉRAUX.
Monsieur le Maire propose une motion demandant au Président de la République et au Premier Ministre de renoncer au projet de suppression des Conseils Généraux. Plusieurs arguments sont mis en avant. Roger Navetti, au nom des élus de Spéracèdes Demain, réfute ces arguments. Avec la constitution des Communautés d’Agglomération et des Métropoles, le Conseil Général, ʺcoincéʺ entre celles-ci et les régions semble devenir inutile. De plus en plus de ses compétences passent à la Région, les autres passeront aux Métropoles et Communautés d’Agglomération, aucunes compétences ne seront perdues, elles seront réparties différemment. Depuis des années, les ʺpolitiques ʺ, de quelque tendance qu’ils soient, annoncent leur intention d’alléger le système administratif français, trouvant le ʺmille-feuilleʺ trop épais, c’est aussi notre avis. Lorsqu’une tendance au pouvoir propose une modification, l’autre tendance est systématiquement contre, et vice- versa. Nous ne voulons pas entrer dans ce jeu politicien et ne voterons pas la motion proposée. Vote : 2 contre la motion proposée, Claude Martin, Roger Navetti.
8- RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES DANS L’ENSEIGNEMENT PUBLIC DU PREMIER DEGRÉ. DEMANDE DE LIBRE CHOIX POUR LA MISE EN ŒUVRE.
Cette motion proposée par l’Association des Maires des Alpes Maritimes est lue par Monsieur le Maire. Roger Navetti, enseignant à la retraite, dit avoir été défavorable, dès le début, à la ʺsemaine des 4 joursʺ. Toutes les études montrent que c’est le matin que les enfants sont le plus réceptifs. Répartir les heures d’enseignement des matières demandant une grande concentration, comme par exemple le Français et les Mathématiques, sur 4 jours et demi semble un début de solution. La CAPG recrutera, à temps partiel, 34 intervenants supplémentaires et ainsi pourra assumer 3 des 4 heures du TAP, il est à noter que la 4ème heure serait à la charge financière des parents. Pour notre commune, un projet a été présenté au Conseil d’Ecole et adopté par celui-ci. Christophe Roustan fait remarquer que la durée de la journée scolaire demeure la même. Roger Navetti, analysant les horaires proposés, montre que la dernière heure est consacrée aux ʺTemps d’Activités Périscolairesʺ (TAP) ; le caractère plus ludique de ces activités demande moins d’effort de concentration. Il ne mésestime pas les problèmes matériels que cette réforme engendre pour les communes, mais pour des raisons pédagogiques, il ne votera pas la motion.
Vote : 1 contre, Roger Navetti 1 abstention, Claude Martin.
Il est à remarquer que, lors du Conseil Municipal du 4 mars 2013, une délibération avait été votée, à l’unanimité, pour le report de l’application de cette réforme à la rentrée 2014, afin d’avoir plus de temps pour l’organisation. En aucun moment, il n’avait été question de demander la possibilité de ne pas l’appliquer.
C- QUESTIONS DIVERSES.
Les élus de Spéracèdes Demain abordent plusieurs questions.
1 –CAPG.
Ils suggèrent l’organisation de réunions d’information, après les séances du Conseil Communautaire, afin que les Conseillers Municipaux soient tenus au courant des délibérations votées. Ils demandent également à être informés des dates de tenue de ces conseils, et, si possible, des projets des délibérations présentées.
Monsieur le Maire et Thérèse Collet, délégués communautaires de la commune sont favorables à ces demandes.
2 –BULLETIN MUNICIPAL.
Comme chaque année, un bulletin municipal va être édité. Les représentants de Spéracèdes Demain formulent le souhait que les élus minoritaires aient un espace ʺTribune libreʺ. La loi ne l’impose pas encore mais tout porte à croire que cela se fera prochainement. Monsieur le Maire se déclare favorable à ce souhait. Il en a été remercié.
3 – PLAN LOCAL D’URBANISME. (PLU)
Faisant état de l’obligation des communes à commencer l’élaboration du PLU avant la fin 2015, Claude Martin et Roger Navetti questionnent : «Où en est Spéracèdes ? » Monsieur le Maire et Michel Pierret, délégué à l’urbanisme, font savoir que des travaux ʺd’approcheʺ ont débuté. C’est une entreprise complexe que de remplacer l’actuel Plan d’Occupation des Sols (POS). Le PLU devra être élaboré en considérant les parcelles une à une et en consultant les anciens du village. Un bureau d’études sera retenu, le coût sera d’environ 50 000 €.
Christophe Roustan pense qu’il n’est pas souhaitable de ne considérer que le coût global mais plutôt le rapport qualité prix. Nous sommes entièrement d’accord avec cette remarque.
Claude Martin interroge : « Le PLU sera-t-il en accord avec le Parc Naturel Régional (PNR) ? » La réponse est : « oui ».
4 – DANGEROSITÉ DE L’ANCIEN MOULIN ʺDOUSSAN ʺ.
Les élus de Spéracèdes Demain attirent l’attention du Maire sur la dangerosité que représente l’ancien moulin ʺDoussan ʺ pour les enfants qui vont s’y amuser, alors que les planchers ne sont pas solides. Des chaînes avec cadenas ont été placées mais les enfants peuvent y accéder par l’arrière du bâtiment. Ils proposent qu’un avertissement solennel soit adressé au propriétaire afin de dégager une quelconque responsabilité de la commune. Monsieur le Maire est d’accord avec cette proposition.
Christophe Roustan fait remarquer que les enfants surveillés par les parents ne participent pas à ces jeux. Pour Roger Navetti, tous les enfants doivent être protégés, notamment ceux qui sont moins surveillés par les parents. Claude Martin fait remarquer qu’aucun parent ne peut être à l’abri d’une espièglerie de son enfant.
5 – ACCESSIBILITÉ DES BÂTIMENTS PUBLICS AUX PERSONNES A MOBILITÉ RÉDUITE.
Christophe Roustan se renseigne sur les adaptations prévues par la commune.
Michel Pierret répond que la commune va répertorier tous les bâtiments concernés. Le maximum sera entrepris. Dans le cas d’impossibilité, une dérogation est possible.
6 – ABSENCE D’UN REPRÉSENTANT DE LA COMMUNE A L’APÉRITIF D’HONNEUR OFFERT PAR LES HEURES MUSICALES.
Claude Martin regrette que Monsieur le Maire, pourtant invité, n’ait pas été présent, ou n’ait pas délégué une personne le représentant, à l’apéritif d’honneur offert par les Heures Musicales de Spéracèdes pour la clôture de son festival 2014. Elle a fait remarquer que le Conseiller Général était présent et représentait le Président du Conseil Général, le Maire de Grasse était représenté, celui de Saint-Cézaire s’était déplacé. Monsieur le Maire reconnait un ʺratageʺ.
7-AVANCÉE SIGNIFICATIVE DANS L’ACQUISITION DU TERRAIN POUR LE FUTUR PARKING DE LA CROIX.
Monsieur le Maire nous informe avoir communiqué par téléphone avec l'un des 3 propriétaires du terrain, celui-ci lui a confirmé son accord pour la cession à la Commune sans modification des conditions initiales. Le Notaire commun en sera informé très rapidement pour conclure la vente durant la 1ère quinzaine de Juillet.

commentaires commenter

HOMMAGE A NELSON MANDELA par la CLASSE CE 1 -CE 2- CM 1

Le 02/06/2014 à 07h19 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

Que des enfants rendent hommage à Nelson Mandela, avec autant de ferveur, a quelque chose de réconfortant. C’est ce qu’ont fait, de jolie façon, les élèves de la classe de Sylvie Chiocci.
Arrivant du fond de la salle, passant par les deux allées latérales, ils avancèrent, graves, scandant : ʺMadiba, Madibaʺ ; l’ambiance était donnée.
Seuls ou par petits groupes, ils déclamèrent des poèmes de Ronsard, Prévert, Desnos, Hugo, Du Bellay, Bosquet…Ils le firent avec beaucoup de talent, maîtrisant les gestes et l’intonation. La qualité des montages photos, qui défilaient au fur et à mesure, était à l’unisson.
Ensemble, ils terminèrent sur un poème en forme de question : ʺA quoi ça sert un poème ?ʺ, la réponse tranchante, joyeuse fut : ʺUn poème ça sert à dire : je t’aimeʺ.
Pour le final, ils entonnèrent un hymne à ce grand homme : ʺNelson, Nelsonʺ, paroles et musique de Jean-Claude Mabillon, présent et accompagnant musicalement les poèmes. L’émotion, palpable, s’est répandue dans la salle.
Spectacle de qualité. Bravo les enfants et bravo Sylvie pour tout le travail que cela représente.

commentaires commenter

COMITE DES FÊTES ASSEMBLEE GENERALE

Le 23/05/2014 à 06h04 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

commentaires commenter

UN HOMMAGE A NELSON MANDELA

Le 23/05/2014 à 05h56 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

commentaires commenter

LES HEURES MUSICALES

Le 21/05/2014 à 16h59 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

commentaires commenter

AMICALE BOULISTE SPERACEDOISE. CONCOURS DES JEUDIS SOIRS

Le 09/05/2014 à 07h01 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

Avec le mois de mai, les concours des jeudis, organisés par l’Amicale Bouliste Spéracèdoise, vont reprendre. Comme les années précédentes, le jeudi de l’Ascension marquera le départ de 18 soirées qui seront proposées pour 2014 : les jeudis "pairs" doublettes et les jeudis "impairs" triplettes mixtes. Le rideau tombera le dernier jeudi de septembre. Les inscriptions débuteront à 20 heures, le tirage et la mise en jeu sont prévus pour 21 heures.
D’année en année, le succès de ces rencontres ne se dément pas : de nombreux participants, un esprit convivial : le but recherché par le Président Philippe Alcaraz et son équipe est atteint.
6 groupes de 4 personnes se relaieront, de jeudi en jeudi, pour assurer "grillades, frites et buvette".
Tout est prêt, l’Amicale attend votre visite.

commentaires commenter

FESTIVAL DE LA PHOTO DE MOUANS SARTOUX

Le 09/05/2014 à 06h57 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

commentaires commenter

L'AÏGO VIVO FÊTE LES

Le 01/05/2014 à 07h44 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

commentaires commenter

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 28 AVRIL 2014

Le 01/05/2014 à 00h01 par Spéracèdes Demain dans la catégorie CONSEILS MUNICIPAUX

Secrétaire de séance : Marie Surace-Maubert.
Pouvoir de Thérèse Collet à Jacques Tranchet
Pouvoir de Christophe Roustan à Martine Maubert-Rey
Le procès-verbal du Conseil Municipal en date du vendredi 18 avril 2014 a été approuvé, à l’unanimité, sans remarques.
1-DÉLÉGATIONS AU MAIRE.
Afin de faciliter la gestion du village pour des affaires courantes, le Conseil vote à l’unanimité les délégations proposées.
Claude Martin ayant demandé des précisions sur la possibilité accordée au Maire de contracter des emprunts jusqu’à 10 000 €, celui-ci lui a répondu que tous les emprunts seraient au préalable soumis au Conseil Municipal.
Unanimité.
2-VERSEMENT DES INDEMNITÉS DE FONCTION AU MAIRE.
Suivant ce que permet la loi, cette indemnité s’élèvera à 43 % de l’indice 1015. Cette indemnité sera perçue avec effet du 4 avril au 31 mai 2014.
Unanimité.
3-VERSEMENT DES INDEMNITÉS DE FONCTIONS AUX ADJOINTS.
Suivant ce que permet la loi, cette indemnité s’élèvera à 16,5 % de l’indice 1015. Cette indemnité sera perçue avec effet du 4 avril 2014. Bénéficiaires : Dominique Rostain, Francis Scordo et Jean-Marc Macario
Unanimité.
4- VERSEMENT DES INDEMNITÉS DE FONCTIONS AUX CONSEILLERS MUNICIPAUX DÉLÉGUÉS.
Suivant ce que permet la loi, cette indemnité s’élèvera à 14 % de l’indice 1015. Cette indemnité sera perçue avec effet du 1er juin 2014. Bénéficiaires : Jacques Tranchet, Michel Pierret et Thérèse Collet.
Unanimité.
Le Maire fait remarquer que le montant de l’enveloppe globale de 53 200 € ne sera pas dépassé malgré les indemnités versées aux Conseillers Municipaux délégués, car ceux-ci ne percevront leur indemnité qu’à partir du 1er juin 2014, date à laquelle il renoncera à son indemnité de Maire.
5- Constitution des commissions municipales.
Sur proposition du Maire, les commissions municipales sont constituées comme suit :
Finances : Pasquelin, Rostain, Macario, Guigues, Tranchet, Navetti, Roustan.
Travaux : Pasquelin, Tranchet, Pierret, Scordo, Navetti, Maubert-Rey.
Environnement, patrimoine, cadre de vie, embellissement du village : Pasquelin, Tranchet, Martin
Jeunesse et sport : Pasquelin, Macario, Guigues, Martin.
Appel d’offres : Pasquelin, Tranchet, Navetti, Maubert-Rey.
Roger Navetti fait remarquer que les textes prévoient un vote à bulletins secrets, les postes étant répartis à la proportionnelle au plus fort reste. Il se réjouit que la décision ait été prise de permettre aux 2 listes d’opposition d’être représentées. La stricte application de la loi n’aurait pas permis la présence de Martine Maubert-Rey.
Commerces et artisanat : Pasquelin, Tranchet, Pierret, Macario, Martin.
Correspondants défense : Pasquelin, Macario.
Délégués CLECT à la Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse (CAPG) : Pasquelin, Guigues.
Toutes les propositions ont été adoptées à l’unanimité.
6-Annulation de la décision modificative N°1.
Cette décision, qui concernait la vente du terrain Bérends pour un montant de 175 000 €, ayant pu être portée sur le budget 2014, n’a plus de raison d’être.
Unanimité.
7-Approbation du compte de gestion.
Ce compte, dressé par le Receveur, est rappelé par le Maire qui déclare n’appeler ni observations ni réserves de sa part.
Unanimité.
8-Vote du compte administratif.
Comme le veut la loi, le Maire quitte la séance, la présidence est donnée au doyen de l’assemblée : Francis Scordo.
Le Président donne lecture du compte administratif.
Le compte est approuvé par 13 voix et 2 abstentions : Martine Maubert-Rey et Christophe Roustan.
Ce compte retrace la gestion du maire, il reprend les données du compte de gestion.
Ayant voté pour le compte de gestion, il nous est apparu tout-à-fait logique de voter pour ce compte de la même façon.
9-Affectation des résultats.
13 voix pour, 2 abstentions : Martine Maubert-Rey et Christophe Roustan.
10-Vote du budget primitif.
Le Maire présente le budget primitif dans son ensemble.

Fonctionnement
Dépenses : 1 033 431,00
Recettes : 1 033431, 00
Investissement
Dépenses : 958 865, 45
Recettes : 958 865, 45
Total du budget
Dépenses : 1 992 296, 45
Recettes : 1 992 296, 45
Martine Maubert-Rey demande la parole et lit un texte.
Elle remarque que la commune va avoir plus de recettes que les années précédentes, grâce à la vente de terrains, à l’augmentation de la valeur locative de plus de 2 %, ce qui entraîne un plus sur les impôts locaux, par un fonds de compensation plus important. Elle aurait souhaité que ces recettes supplémentaires permettent une baisse de la taxe d’habitation et de la taxe foncière. Elle regrette que les subventions aux associations soient en baisse et que la promesse de campagne électorale d’une réduction de 15 % de la taxe d’habitation ne soit pas tenue.
Roger Navetti intervient à son tour.
Il constate que la commune étant largement endettée, la priorité n’est pas d’abaisser les impôts locaux qui sont à un niveau raisonnable, mais d’apurer la dette.
Il regrette que les documents dont disposaient les membres de la commission des finances n’aient pas fait apparaître les projets d’investissement. Il leur a été impossible de les étudier et de se prononcer en connaissance de cause.
Rentrant plus dans les détails, il ne trouve pas opportun, compte tenu de l’état des finances, de projeter la construction de la salle polyvalente qui entraînerait, suivant les estimations données lors du Conseil Municipal du 16 décembre 2013, un emprunt de 193 051, 82 €. Si cette opération était réalisée en 2015, la dette de la commune serait alors de 958 837, 01 € contre 864 729, 85 € à ce jour. Le remboursement annuel dépasserait les 134 177, 03 € que nous allons payer pour 2014. Les possibilités d’investissement seraient alors très réduites.
Gardons, a-t-il dit, les quelques possibilités d’emprunts qui nous restent pour des opérations indispensables.
Pour sa part, le Maire pense que cette opération est indispensable, mais que, sans les subventions demandées, il ne sera pas donné suite à ce projet. L’école partage la salle existante avec le centre aéré, ce qui pose problèmes. La construction de la salle polyvalente entraînerait celle d’un préau pour les élèves de l’école maternelle. Cette salle serait aussi à la disposition des associations du village.
Vote du budget : 11 voix pour, 2 abstentions (Claude Martin et Roger Navetti) et 2 voix contre (Martine Maubert-Rey et Christophe Roustan)
Le budget n’est que prévisionnel, les réserves que nous avons émises nous ont conduits à nous abstenir. Nous resterons vigilants quant à son application et nos votes pour les délibérations seront en fonction de ce qu’elles peuvent apporter au village. Nous ne ferons pas, comme nous l’avons déclaré lors du premier Conseil, une opposition systématique qui irait à l’encontre de l’intérêt des Spéracèdoises et des Spéracèdois qui est, nous l’espérons, la motivation de tout élu.
Le budget est adopté.
11-Acquisition de matériel informatique pour l’école.
Francis Scordo fait état de l’achat de tablettes numériques pour un coût total de 4 473 €, financé comme suit : subvention 1 514, 80 €, emprunt 2 958, 20 €.
Claude Martin interroge : « A qui sont destinées ces tablettes ? » Réponse : « Aux enfants de la maternelle. » S’ensuit alors une longue discussion sur le bienfait de ce matériel pour ces élèves.
Roger Navetti est très sceptique à ce sujet.
Vote : 10 pour, 3 abstentions (Michel Pierret, Martine Maubert-Rey et Christophe Roustan, 2 contre (Claude Martin et Roger Navetti)
12-Pose de stores à la salle des mariages.
Coût total 2 550 €, financé comme suit : subvention 850 €, emprunt1 700 €.
Claude Martin pense que ce matériel est trop fragile pour un lieu public.
Roger Navetti estime que cette dépense ne pouvant être autofinancée et compte tenu des remarques qu’il a formulées lors de l’examen du budget, il ne pense pas que pour cette opération, non indispensable, il soit opportun d’alourdir notre dette.
Vote : 11 pour, 4 contre (Claude Martin, Roger Navetti, Martine Maubert-Rey et Christophe Roustan).
13- Opération : voirie communale.
Coût total : 105 735 € TTC, financé comme suit : subvention cantonale 44 056 €, emprunt 61 679 €.
Ces travaux seraient effectués : chemin de la Ravanelle, chemin Daou Ribas, trottoir du boulevard docteur Sauvy, allée centrale de l’ancien cimetière, allée du nouveau cimetière, impasse Daver, portion de la rue des Orangers limitrophe avec la commune de Cabris, avec aire de retournement et installation de buses conséquentes pour l’écoulement des eaux, revêtement de l’impasse Roudniska.
Roger Navetti déclare que pour cette opération un emprunt se justifie.
Vote : 13 voix pour, 2 abstentions (Martine Maubert-Rey et Christophe Roustan)
14-Outillage technique.
Coût : 3 000 € financé en fonds propres
Unanimité.
15-Indemnité de 500 € allouée au Trésorier Principal.
Roger Navetti trouve choquant que la loi prévoit qu’une personne puisse percevoir une indemnité pour un travail qui est compris dans son horaire.
Unanimité.
16-Loyers des logements communaux.
Le Maire propose d’augmenter l’ensemble des loyers des logements communaux, en vertu de l’indice de référence des loyers du 4 ème trimestre 2013, de 0, 69 %
Claude Martin pose la question de la maison médicale : « Tous les docteurs vont-ils opter pour le projet du nouveau centre médical ? »
Le Maire a bon espoir, le cas sera étudié lorsque la construction sera réalisée. C’est le promoteur qui contactera les docteurs.
Michel Pierret indique que le permis a été déposé.
Unanimité.
17-Place du taxi.
Même augmentation proposée que précédemment, le loyer passera de 163, 38 € à 164, 51 €.
Unanimité.
18-Ball-trap
Même augmentation proposée que précédemment, le loyer passera de 755, 83 € à 761, 05 €.
Roger Navetti rappelle qu’en commission des finances, il avait été admis que le bail serait à revoir. Ce ball-trap étant un des plus importants du département, une révision avec hausse du loyer serait logique.
Le Maire a indiqué qu’il allait s’en occuper.
Claude Martin demande que le terrain soit dégagé des plombs afférents à ce sport.
Le Maire indique qu’une équipe s’acquitte de cette tâche 15 jours à 3 semaines tous les ans ou les 2 ans.
Unanimité.
19-Tarif de la cantine scolaire.
Il est proposé d’augmenter le prix du repas de 0, 10 €, soit 3 € au lieu de 2, 90 €.
Unanimité.
20-Convention relative à la répartition intercommunale des charges de fonctionnement concernant les enfants des communes de St-Cézaire, Cabris, Peymeinade et Grasse.
Il s’agit de la participation aux frais résultant de la fréquentation de l’école de Spéracèdes par des enfants de ces communes.
Unanimité.
21-Autorisation de la mise en place de la vidéo protection.
Cette délibération avait été proposée et rejetée par le Conseil Municipal du 3 septembre 2013.
Il s’agit de la mise en place sur le territoire de la commune d’un système de vidéo surveillance en liaison avec les communes des ʺTerres de Siagneʺ. Du fait de notre appartenance à la Communauté d’Agglomération du Pays de Grasse(CAPG), c’est à cette dernière que sera déléguée la réalisation des travaux.
Martine Maubert-Rey interroge sur le coût des travaux. Il sera plus bas que celui annoncé au Conseil Municipal du 3 septembre 2013, celui-ci n’étant d’ailleurs qu’une approximation.
Vote : 13 pour, 2 abstentions (Martine Maubert-Rey et Christophe Roustan).

Le Maire invite toutes les Conseillères et tous les Conseillers à se réunir le 8 mai, à 8h 45, devant la mairie, pour la cérémonie de commémoration de l’armistice de 1945.

commentaires commenter

LA CAMPAGNE DU VIRAT ENCORE A L’HONNEUR

Le 27/04/2014 à 09h54 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

Après Brignoles, une médaille d’argent vient encore récompenser la qualité du travail de Claude et Jean-Marie. Cette fois, c’est à Nyons, au ʺConcours National des Huiles d’Olive 2014ʺ, dans la catégorie ʺHuile de NICE, AOP (Appellation d’Origine Protégée), fruité mûr, goût subtilʺ que nos deux Spéracèdois ont obtenu une médaille d’argent. Le concours de Nyons a une grande renommée, son jury est composé de professionnels : obtenir une médaille à Nyons n’est pas chose aisée, le mérite en est encore plus grand. La Campagne du Virat et ses deux oléiculteurs sont à l’honneur, nous nous en réjouissons, les félicitons et les remercions de faire connaître notre village de cette belle manière.

commentaires commenter

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50