Municipales 2014


Notre programme

Bulletins


Bulletins publiés par l'association Spéracèdes Demain disponibles au format PDF :
25 - Janvier 2017
24 - Juillet 2016
23 - Janvier 2016
22 - Juillet 2015
21 - Janvier 2015
20 - Juillet 2014
19 - Janvier 2014
18 - Juillet 2013
17 - Janvier 2013
16 - Juillet 2012
15 - Janvier 2012
Numéro spécial Centenaire
14 - Juillet 2011
13 - Janvier 2011
12 - Juillet 2010
11 - Janvier 2010
10 - Juillet 2009
09 - Janvier 2009
08 - Juillet 2008
07 - Novembre 2007
06 - Juillet 2007
05 - Janvier 2007
04 - Juillet 2006
03 - Février 2006

Après sélection, le chargement peut prendre plusieurs secondes.

Blog

rss

TOUS LES ARTICLES
ÉVÉNEMENTS
ACTUALITÉS
CONSEILS MUNICIPAUX
TERRES DE SIAGNE
CONSEIL COMMUNAUTAIRE DE LA COMMUNAUTÉ D’AGGLOMÉRATION DU PAYS DE GRASSE (CAPG)
HEURES MUSICALES DE SPÉRACÈDES
LES RENDEZ-VOUS DE SPERACEDES
PNR (Parc Naturel Régional)
CAFÉ PHILO
MUNICIPALES 2014
CINE CABRIS

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47

COMPTE RENDU DE L'ASSEMBLEE GENERALE DE SPERACEDES DEMAIN

Le 11/11/2015 à 07h05 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

Le Président, après avoir remercié les personnes présentes pour avoir répondu à l’invitation qui leur avait été adressée, a abordé l’ordre du jour.
●Rapport moral et rapport d’activités.
Activités au sein du Conseil Municipal.
Il a été fait remarquer que, contrairement à beaucoup d’associations qui naissent lors des élections municipales, et, passé cette échéance, ne proposent plus rien de concret pour prendre en compte les problèmes des habitants, à ʺSpéracèdes Demainʺ, depuis 2001, et malgré des résultats électoraux défavorables, nous avons toujours été, et continuons à être, fidèles à nos engagements électoraux. Être à l’écoute des problèmes des Spéracèdoises et des Spéracèdois, les informer, par notre bulletin et notre site, des événements qui se déroulent dans le village, des décisions prises en Conseil Municipal et en Conseil Communautaire, instances où nous avons toujours été présents, sont des tâches que nous nous sommes fixées et que nous assumons d’autant plus facilement que la nouvelle loi électorale nous a permis d’avoir 2 élus au Conseil Municipal, Claude Martin et Roger Navetti. Nous avons affiché, dès la première séance, notre désir de prendre notre part de travail d’élus, si on nous en donnait la possibilité, avec un seul objectif : l’intérêt de la commune et de ses habitants, car nous n’avons pas cherché à être élus pour notre ʺegoʺ, mais pour servir le village.
Nous avons trouvé dans les commissions, notamment celle "travaux et du cadre de vie", un interlocuteur, Jacques Tranchet, qui partage nos méthodes et nos objectifs, qui nous a associés étroitement aux réflexions et mises en place du programme des travaux envisagés et a ouvert la commission à un des nôtres, Daniel Delhomme. C’est donc sans aucune arrière-pensée que nous apportons nos idées, notre connaissance du village, des Spéracèdoises et des Spéracèdois, pour que les problèmes rencontrés soient étudiés, et qu’ils soient résolus : ils le sont dans les limites des possibilités financières de la commune. Voilà un point sur lequel nous sommes particulièrement vigilants. Nous nous sommes toujours opposés à des plans de financement qui prévoyaient des recours à l’emprunt alors qu’il ne nous semblait pas nécessaire.
Des travaux, qui auraient dû être réalisés depuis longtemps, l’ont été, notamment pour l’écoulement des eaux pluviales à la rue des Orangers et au boulevard de la Renaude.
Des travaux sur le réseau d’éclairage public et des décisions de limitation de cet éclairage à partir de 24 h vont permettre des économies financières et énergétiques de plus de 75 % ! Monsieur le Maire a signé la Charte contre la pollution lumineuse. La commune s’est inscrite au concours ʺVilles et villages étoilésʺ de l’ANPCEN et à celui ʺTrophées Énergie-Climat 06ʺ organisé par le Conseil Départemental. L’obtention d’un trophée au concours ʺTrophées Climat-Énergie 06ʺ est la première reconnaissance de ce travail sur l’éclairage, travail que nous préconisions depuis longtemps, parfois sous les sarcasmes de certains…
Nous avons grandement contribué à la préparation du premier ʺRendez-vous de Spéracèdesʺ.
Plusieurs d’entre nous ont participé à l’organisation et au bon déroulement de la fête du village. Suite à la démission, le 9 juillet, de l’ancien Comité de Fêtes, à la demande de l’Adjoint à la culture, Jean-Marc Macario, un Comité provisoire s’est constitué pour que la fête de Spéracèdes se déroule, et se déroule dans de bonnes conditions. Ce fut le cas, grâce à l’implication des associations du village et même d’un village voisin : l’Aïgo Vivo, les voix d’Euterpe, la troupe théâtrale La Gallinette, l’Amicale Bouliste et à celle de nombreux bénévoles venus prêter ʺmain-forteʺ pour servir l’aïoli.
Presque toutes les composantes du Conseil Municipal étaient présentes et ont été actives.
Merci à tous les bénévoles qui, par leur aide, ont permis la réussite de la fête.
Nous avons été étroitement associés à l’élaboration des nouveaux tarifs de location de la salle des fêtes.
L’étude du Plan Local d’Urbanisme (PLU) est en cours de réalisation.
Activités à la CAPG
A la CAPG, nous n’avons pas d’élus mais nous assistons à tous les Conseils Communautaires et, avec Claude, sommes membres de plusieurs commissions où nous défendons l’intérêt de notre commune.
Dans la commission des transports, nous avons proposé de reprendre l’étude d’un transport en commun en site propre entre Le Tignet et la gare de Grasse, en utilisant l’ancienne voie ferrée. Il faut avouer que nous avons été peu entendus. Mais nous relancerons cette idée chaque fois que l’occasion se présentera, car nous pensons que c’est une solution incontournable pour fluidifier la circulation entre Le Tignet et Grasse, aux heures de pointe et diminuer de façon sensible la pollution due aux transports.
La notion d’intérêt communautaire doit être redéfinie. Nous sommes attentifs pour que dans la nouvelle définition, les subventions qui en découlent soient réparties équitablement, ce qui est loin d’être le cas actuellement.
Un gros problème se pose au niveau des finances, problème légué par l’ancienne Communauté d’Agglomération de Pôle Azur Provence (CAPAP), c’est celui des emprunts structurés, emprunts dits toxiques. Ce sont des emprunts à taux variables indexés sur la parité euro/franc suisse. Pour l’année, le taux a été de l’ordre de 20 % ! Nous avions alerté les habitants de ce danger lorsqu’il a été question d’intégrer la CAPG, nous n’avons pas été entendus par la moitié des membres du Conseil Municipal précédent qui avait voté pour ce rattachement : maintenant, nous payons…
Claude Martin a fait le point sur le PNR des Préalpes d’Azur dont elle est la déléguée pour Spéracèdes. Elle a montré, à l’aide d’un diaporama, le fonctionnement, les objectifs et l’utilité de cette instance longtemps ignorée par les élus spéracèdois.
Un dialogue s’est ensuite établi au cours duquel plusieurs participants sont intervenus pour obtenir des précisions, des éclaircissements et apporter des suggestions sur diverses opérations effectuées ou envisagées :
-Le permis de construire des ʺRésidences Saint-Antoineʺ a-t-il été respecté ? Les bâtiments semblent bien près de la limite du terrain.
-La commune ne pourrait-elle pas demander, en contrepartie de la modification du POS, que les édifices de la future zone commerciale tendent vers une ʺénergie positiveʺ ?
-Concernant l’embellissement du village, appel a été fait à la Fondation du Patrimoine, ne pourrait-on pas, parallèlement, mobiliser les Spéracèdoises et les Spéracèdois ?
-Pourquoi les Heures Musicales de Spéracèdes ne bénéficient-elles pas de subventions de la CAPG comme c’est le cas pour d’autres festivals se déroulant dans le périmètre communautaire?
Le rapport moral et d’activités a été adopté à l’unanimité.
●Rapport financier.
Le trésorier, Daniel Delhomme, a présenté, avec clarté et précisions, le rapport financier. Il en ressort une trésorerie saine où les recettes sont surtout constituées par les cotisations dont le montant, modeste, reste stable et par des dons, dont nous remercions l’auteur. Les dépenses sont réduites à quelques frais d’administration réellement indispensables. Notre bulletin est imprimé bénévolement par un autre de nos membres qu’également nous remercions.
Le rapport financier a été adopté à l’unanimité.
●Renouvellement du Conseil d’Administration.
Le Conseil d’Administration, élu à l’unanimité, se compose de : Alcaraz Philippe, Athenon Claire, Bonneau Daniel, Bourie Christian, Cusack Colin, Delhomme Daniel, Elléna Céline, Ellena Susannah, Martin Claude, Navetti Annie, Navetti Roger, Sultan Alain, Théus Suzanne. Il a été décidé que le bureau serait élu lors de la prochaine réunion du Conseil d’Administration.
●Perspectives pour 2016.
Notre façon de travailler, en ne tenant compte que de l’intérêt du village et en évitant toute opposition systématique, est une chose peu courante. Elle a été qualifiée d’exemplaire par un intervenant et n’a suscité aucune opposition. Nous nous proposons de continuer dans cette voie en restant en contact permanent avec les Spéracèdoises et les Spéracèdois qui savent qu’ils peuvent compter sur nous pour faire ʺremonterʺ leurs problèmes et pour essayer de les résoudre. Afin d’être informés, ils peuvent consulter notre bulletin biannuel et notre site, maintenu régulièrement à jour.


La réunion s’est terminée par le verre de l’amitié, autour duquel les conversations n’ont pas manqué de se poursuivre.
Un Grand merci aux dames qui avaient, comme à l’habitude, montré leur talent de cuisinières pour proposer des accompagnements à ce verre de l’amitié.

commentaires commenter

AVENTURE THEÂTRE COMPAGNIE

Le 10/11/2015 à 11h20 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

commentaires commenter

LA GRANDE GUERRE A CABRIS

Le 10/11/2015 à 11h03 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

commentaires commenter

ASSEMBLEE GENERALE DE SPERACEDES DEMAIN

Le 29/10/2015 à 07h16 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

commentaires commenter

PREMIÈRE RÉUNION D’INFORMATION SUR LE PLAN LOCAL D’URBANISME. (PLU)

Le 26/10/2015 à 20h01 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

Cette première réunion avait pour but de présenter la philosophie générale avec laquelle le PLU était abordé. En présence de Monsieur le Maire, de Michel Pierret, Conseiller Municipal délégué à l’urbanisme et de Jacques Tranchet, Conseiller Municipal délégué aux travaux et cadre de vie, les représentants de la société CITADIA, en charge de la partie technique de ce dossier, ont dressé, dans un premier temps, un bilan de l’état du village : ses atouts, ses contraintes. Une idée directrice : conserver l’image d’un petit village provençal en évitant une ʺsur-densificationʺ de l’habitat et une désertification de la population. A cet effet, certaines dispositions de la loi ʺALURʺ devront être évitées car mal adaptées à Spéracèdes. Le PLU devra respecter le Schéma de Cohérence Territoriale (SCOT), le Plan de Préventions des Risques d’Incendies de Forêts (PPRIF) et les recommandations du Parc Naturel Régional (PNR). Le Paysage étant un atout important, le projet sera soucieux de le protéger et de l’embellir. C’est sur cette base que travaillera le cabinet CITADIA en mettant en ʺformeʺ les désirs des élus. De nombreuses questions sont venues du public. Il ressort, des réponses, que le PLU sera certes contraignant, mais non rigide, des modifications pouvant y être apportées à l’avenir. D’autres réunions publiques sont prévues au fur et à mesure de l’avancement du projet. Un cahier, sur lequel les Spéracèdoises et Spéracèdois peuvent noter les questions qu’ils se posent, se trouve en mairie.
N’hésitez pas à utiliser ce moyen de communication, les questions recevront leur réponse, a-t-il été précisé.

commentaires commenter

LES RENDEZ-VOUS DE SPÉRACÈDES

Le 16/10/2015 à 08h31 par Spéracèdes Demain dans la catégorie LES RENDEZ-VOUS DE SPERACEDES

La première édition des ʺRendez-vous de Spéracèdesʺ a rassemblé plus de 120 personnes. Initiée par la commission des travaux et cadre de vie, cet exercice, nouveau pour le village, s’est déroulé sous la présidence de Monsieur le Maire. Monsieur Jérôme Viaud, Président de la CAPG et Vice-Président du Conseil Départemental est venu apporter le soutien de ces deux instances.
On pouvait noter également, à la table d’honneur, la présence de Monsieur Laurent Le Ny, directeur du Parc Naturel Régional (PNR) des Préalpes d’Azur, de Monsieur Augustin Gamot, chargé de mission énergie au PNR, de Monsieur Florent Bailleul, délégué de l’Association Nationale de la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturne (ANPCEN), de Monsieur Michel Pierret, Conseiller Municipal délégué à l’urbanisme, les membres de la commission des travaux et du cadre de vie, Claude Martin, Daniel Delhomme, Martyne Surace, Martine Maubert-Rey, Roger Navetti avec, à leur tête, Jacques Tranchet, Conseiller Municipal délégué aux travaux et cadre de vie, travaux qui étaient le sujet de cette rencontre.

S’appuyant sur un diaporama, la première partie de la soirée a été consacrée à la présentation de travaux réalisés, en cours et à venir. Il a été précisé la ʺphilosophieʺ du choix des travaux par la commission : priorité à la protection des personnes et des biens, aux économies d’énergie, à l’embellissement du village, le tout dans la limite des possibilités financières.

Ont été réalisés :

-d’importants travaux pour l’écoulement des eaux pluviales à la rue des Orangers et au boulevard de la Renaude (les récentes ʺgrosses pluiesʺ ont montré qu’ils ont été efficaces).
-de nombreuses réfections de chaussées (passage derrière la salle des fêtes, cimetière, rue des Orangers, impasse Ernest Daver, chemin de la Ravanelle, Daou Ribas).
–la réfection des trottoirs, la sécurisation du passage des enfants, la matérialisation d’un emplacement pour handicapés au boulevard du Docteur Sauvy.
–la taille de la moitié des oliviers, la deuxième moitié est programmée pour 2016.
–la peinture des locaux de la mairie, la pose de doubles vitrages, de rideaux et de convecteurs électriques à fluide caloporteur.
–la matérialisation d’emplacements automobiles pour handicapés (Place Charles de Gaulle, boulevard Sauvy et Mairie) et de 4 places réservées (Mairie).
-l’aménagement d’une aire de retournement à l’extrémité de la rue des Orangers.
–le changement de panneaux signalétiques et la matérialisation au sol de l’interdiction de stationner au tournant de l’église. (La signalétique devra être respectée).
-la mise en place de nombreuses jardinières dans tout le village.
–la pose de bancs aux points de vue et au cimetière.
–la reprise du dallage à la rue Belletrud.

Sont prévus :

-l’amélioration de l’écoulement des eaux pluviales (lavoir et chemin des Basses Moulières, chemin de l’Olivette).
-l’aménagement et la sécurisation RD11, RD13. Ces travaux, situés sur des routes départementales, sont du ressort du Conseil Départemental. Les études ont été commencées voilà plus d’un an. Les travaux concernant le croisement du boulevard du Docteur Sauvy et de la route de Saint-Cézaire ont été validés par la Subdivision Départementale de l’Aménagement (SDA) et par la commune, ils vont être entrepris.
L’aménagement du carrefour de la Croix est à l’étude.

Autres travaux et avant-projets.

-Monsieur Jérôme Berg, promoteur immobilier, a présenté son projet de la nouvelle maison de santé pluridisciplinaire dans la résidence Saint-Antoine en cours de réalisation et a répondu aux questions posées. Il ressort, des questions et des réponses, que la liaison entre le corps médical, occupant l’actuelle "maison médicale" et le promoteur, n’ait pas été de bonne qualité, d’où l’insatisfaction de certains intervenants.
Le Président de l’Amicale Bouliste, Philippe Alcaraz, s’est inquiété de la proximité des habitations et des terrains de boules, un mur anti-bruit est-il prévu ? Oui, a répondu Monsieur Berg.
-Monsieur le Maire a développé, s’appuyant sur des plans et des simulations, le projet de la salle multi-activités enfance-jeunesse. La totalité des subventions, a-t-il dit, s’élèverait à 80 % du coût prévu, seulement 20 % resteraient à la charge de la commune.
- Un promoteur spéracèdois envisage de créer une zone commerciale sur une partie du terrain ʺGustave Daverʺ, le long de la salle des fêtes. Boucherie, boulangerie, épicerie…feraient partie du projet. La municipalité veille à ce que ce projet s’intègre dans celui de l’embellissement de cette partie du village.
-L’embellissement du cœur du village, la mise en valeur des sources et des lavoirs sont à l’étude.

Village étoilé.

L’éclairage public avait besoin d’une réfection. Des travaux ont été entrepris en tenant compte de la nécessité de réaliser des économies d’énergie entraînant des économies financières. Certaines lampes devant être remplacées, la commission des travaux et du cadre de vie a décidé de les remplacer toutes par des lampes de puissance nettement inférieure. Les jeux de boules ne sont éclairés que lors des concours, alors qu’ils étaient éclairés toute la nuit, toute l’année. Chacun d’entre nous ne laisse pas éclairées les pièces non occupées. Il a été décidé de suivre cet exemple de bon sens et de stopper l’éclairage public de 24 heures à 6 heures, où les rues de Spéracèdes sont désertes. Cet ensemble de mesures ferait passer la consommation électrique de l’éclairage public pour une année, de 124 700 kWh à 29 000 kWh et la facture de 8 100 € à 1 900 € ! Aucune objection n’a été formulée quant à ce projet. La grande majorité des luminaires et lampadaires a été revue afin que toute la lumière soit dirigée vers le sol, ce qui explique qu’avec moins de puissance, on éclaire autant et ce qui permet de limiter la pollution lumineuse.

Ce problème de pollution, nous l’avions soulevé dans un de nos bulletins, cela nous avait valu pas mal de sarcasmes, il est maintenant à l’ordre du jour chez tous les dirigeants des pays de la planète !

Une rencontre, lors d’une journée organisée par le PNR, avec un délégué de l’Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l’Environnement Nocturne (ANPCEN) a permis, aux membres de la commission des travaux et du cadre de vie présents, de se rendre compte que les travaux effectués sur l’éclairage public correspondaient à ceux demandés au concours ʺVilles et Villages étoilésʺ : la commune de Spéracèdes s’est donc inscrite à ce concours. Monsieur le Maire a signé la charte de l’ANPCEN. Le projet a été retenu par le PNR qui a pris en charge la réalisation et le financement des dépliants mis dans les boîtes aux lettres, la réalisation des affiches et les indemnisations des intervenants. Enfin, la commune a postulé pour ʺTrophées Climat-Énergie 06ʺ à l’initiative du Conseil Départemental.
Mais plus que cette économie énergétique et financière, les mesures prises limitent la pollution lumineuse nocturne, pollution qui a des effets catastrophiques sur la faune et la flore : c’est ce qu’a développé Florent Bailleul, délégué de l’ANPCEN. Il a de même démontré, statistiques de la gendarmerie à la main, que l’extinction de l’éclairage public une partie de la nuit n’avait aucune influence sur la sécurité des biens et des personnes.
L’assistance s’est ensuite rendue dans le pré où chacun a pu observer le ciel avec, puis, sans éclairage public. Cette observation était animée par des astronomes.
C’est par le verre de l’amitié, sur fond musical du saxophoniste ʺBarthʺ, que se termina cette rencontre, moment qui a permis de continuer à échanger.

Cette commission des travaux et du cadre de vie fonctionne d’une façon remarquable et assez peu courante. Elle comprend des membres de toutes les composantes du Conseil Municipal, et des personnes non élues, qui travaillent main dans la main avec un seul objectif commun : l’intérêt du village. Aucune prise de position politicienne, lors des nombreuses réunions, mais une participation de tous. Il n’y a plus de majorité, de minorité, mais des bonnes volontés qui mettent en commun leur savoir-faire, apportent leurs idées. Cela surprend, interroge, chagrine certains, friands des oppositions non constructives, mais une telle attitude est tellement plus bénéfique pour le village. Merci à Jacques Tranchet d’avoir su créer une telle ambiance.

commentaires commenter

PIERROT LEMASSON NOUS A QUITTÉS

Le 14/10/2015 à 20h15 par Spéracèdes Demain dans la catégorie ÉVÉNEMENTS

Originaire des environs de Namur, Pierrot, comme on avait l’habitude de l’appeler, était devenu un vrai Spéracèdois. Après avoir enseigné à la coopération, il passa des diplômes pour se tourner vers l’entretien et l’embellissement des jardins. Amoureux de tous les arts, il était un spectateur fidèle et assidu des concerts proposés par les Heures Musicales de Spéracèdes. Un tantinet provocateur, Pierrot aimait poser les questions gênantes qui obligent à se remettre en cause ; il le faisait avec une voix douce et le sourire aux lèvres.
Le village perd un ʺPersonnageʺ, Spéracèdes Demain, un ami.
A Claire, sa femme, et à ses enfants, nous présentons nos plus sincères condoléances.

commentaires commenter

LES RENDEZ-VOUS DE SPERACEDES

Le 29/09/2015 à 18h00 par Spéracèdes Demain dans la catégorie LES RENDEZ-VOUS DE SPERACEDES

commentaires commenter

CAFE PHILO

Le 29/09/2015 à 17h52 par Spéracèdes Demain dans la catégorie CAFÉ PHILO

commentaires commenter

CONSEIL MUNICIPAL DU VENDREDI 25 SEPTEMBRE 2015

Le 29/09/2015 à 11h47 par Spéracèdes Demain dans la catégorie CONSEILS MUNICIPAUX

Le procès-verbal du conseil du 12 juin 2015 a été adopté à l’unanimité.
DÉLIBÉRATIONS 1-Majoration de 20 % de la taxe d’habitation pour les résidences secondaires.
La commune de Spéracèdes est classée comme commune où il existe un déséquilibre entre l’offre et la demande de logements (Zone tendue). Le Conseil Municipal peut, par une délibération, majorer de 20 % la part lui revenant de la cotisation de la taxe d’habitation due au titre des logements meublés non affectés à l’habitation principale. Le but est de favoriser la mise sur le marché de logements en ʺzones tenduesʺ.
Christophe Roustan lit alors une déclaration où il attaque le pouvoir en place et où il indique que peu de communes ont adopté cette mesure. Il regrette que la commission des finances n’ait pas été réunie et consultée sur ce sujet. Il pense que cette mesure va faire fuir les propriétaires de résidences secondaires, donc va avoir une implication négative sur les commerces.
Cet argument ne nous convainc pas, car si les résidences secondaires sont vendues, c’est que des acheteurs vont les remplacer. D’autre part il faut bien noter que cette augmentation de la taxe d’habitation la placera à 11,23 % pour les résidences secondaires ce qui est nettement en dessous de celle de beaucoup de communes (Nice, Cannes, Grasse, plus de 25 %). Enfin il ne faut pas oublier que la suppression de l’abattement, dont bénéficiaient les résidents, a augmenté leurs impôts locaux sans avoir une influence sur les impôts locaux des résidences secondaires.
Roger Navetti s’inquiète que la commune soit classée dans une zone ʺtendueʺ car une première mouture de la loi applicable à cette zone prévoit de majorer de 25 % la taxe foncière des terrains constructibles et non bâtis plus une majoration de 5 €/m2 en 2015 puis 10 €/m2 à compter de 2017. Cet article de la loi n’est pas encore définitif.
Pour 14, contre Christophe Roustan.
2-Élection d’un suppléant à la CAPG.
Suite au changement de répartition des sièges au sein de l’organe délibérant de la CAPG, Spéracèdes n’ayant plus qu’un seul représentant, la loi lui permet d’avoir un suppléant. Un seul candidat : Jean-Marc Macario, il est élu à l’unanimité.
3-Tarifs de la salle des fêtes.
Jean-Marc Macario propose, au nom de la commission dont il est responsable, les tarifs suivants applicables à compter du 1erjanvier 2016.
SPÉRACÈDOIS
Salle des fêtes. Vendredi : 100 €. Samedi ou dimanche : 200 €. Caution : 1 000 €. Week-end :400 €. Caution : 2 500 €. Petite salle. Vendredi : 70 €. Samedi ou dimanche : 100 €. Caution 500 €. Week-end : 200 €. Caution 800 €.
NON SPÉRACÈDOIS
Salle des fêtes. Vendredi : 500 €. Samedi ou dimanche : 1 000 €. Caution : 1 000 €. Week-end : 2 200 €. Caution : 2 500 €. Petite salle. Vendredi : 150 €. Samedi ou dimanche : 200 €. Caution : 500 €. Week-end : 500 €. Caution : 800 €.
WEEK-END : vendredi soir, samedi, dimanche.
A une demande de Christophe Roustan, il est répondu que, dans le règlement intérieur, seront indiquées les différentes gratuités.
Tarifs adoptés à l’unanimité.
4- Annulation des décisions modificatives n°3 et 4.
A la demande de la trésorerie il est demandé de rapporter les décisions modificatives n°3 et 4 et d’en prendre une nouvelle (DM n°5)
5-Décision modificative n°5.
Il est proposé d’ouvrir des crédits aux sections ʺsection d’exploitationʺ et ʺsection d’investissementʺ pour une somme globale de 49 469,96 € et de réduire des crédits aux sections ʺ emprunts en eurosʺ et ʺ dépenses imprévuesʺ de 55 091,96 €.
Roger Navetti interroge : « Pourquoi cette différence entre les sommes correspondant aux crédits ouverts et aux crédits fermés ? » L’employée en charge de la comptabilité étant en congé, aucune réponse n’a pu lui être fournie.
Décision adoptée à l’unanimité.
6- Décision modificative n°6.
Il est proposé d’ouvrir des crédits à la section ʺautres immobilisations corporellesʺ pour une somme de 2 073,60 € et de réduire des crédits à la section ʺinstallations générales, agencements, aménagementsʺ pour un somme de 2 073,60 €.
Décision adoptée à l’unanimité.
7- Demande de subvention DETR (Dotation Équipement des Territoires Ruraux)-Opération 24 Mobilier Mairie.
L’opération s’élève à 834,12 € TTC. Plan de financement proposé : Subvention DETR 40% sur la valeur HT, soit 278,04 € et autofinancement 556,08 €.
Délibération adoptée à l’unanimité.
8- Demande de subvention DETR- Opération 14 Mobilier École.
L’opération s’élève 870,31 € TTC. Plan de financement proposé : Subvention DETR 30% sur la valeur HT, soit 217,57 € et autofinancement 652,74 €.
Délibération adoptée à l’unanimité.
9-Convention de la délégation de maîtrise d’ouvrage pour la vidéo-protection.
Dans le cadre de l’opération vidéo-protection, il est proposé à Monsieur le Maire de signer la convention de délégation de maîtrise d’ouvrage entre la commune et la CAPG. L’enveloppe financière prévisionnelle de l’opération s’élève à 58 876,76 € HT, la part de la commune, TVA récupérée, est de 21 195,64 €.
Christophe Roustan trouve le projet trop onéreux. Il avait été question d’un prix en baisse, qu’en est-il ?
Jacques Tranchet explique que la convention envisage un projet maximum qui comprend 8 caméras infrarouges. Ce projet pourra être revu, notamment quant au choix de ce type de caméras, et pourra être étalé sur plusieurs années. On peut espérer, a-t-il dit, que l’appel d’offres, qui n’a pas encore eu lieu, puisse amener une baisse du coût final.
Roger Navetti, après étude de la répartition des dépenses des 6 communes concernées par ce projet, pense que cette répartition devrait être effectuée au prorata du nombre d’habitants. Notre position centrale exige que nous ayons plus de caméras que nos voisins, ce facteur devrait être pris en compte. Sans la participation de Spéracèdes ce ʺmaillageʺ n’a plus de sens. Compte tenu des finances locales, Il souhaite que, pour cette année, nous revenions au projet présenté et voté au Conseil Municipal du 30 janvier 2015.
Monsieur le Maire semble être d’accord avec cette limitation pour cette année.
Contre : Christophe Roustan. Abstentions : Martine Maubert-Rey, Claude Martin, Roger Navetti.
Nous ne sommes pas contre la signature de la convention, mais nous ne pouvons avaliser l’enveloppe financière prévue dans cette convention.
10- Adhésion à la convention unique d’offres de services, proposée par le CDG 06 (Centre De Gestion) au titre des missions facultatives.
Il s’agit d’ajouter à la convention déjà passée les missions facultatives : 1) Médecine du travail, 2) Hygiène et sécurité.
Délibération adoptée à l’unanimité.
11- Renouvellement de la convention de fonctionnement de développement de la lecture publique entre le département et la commune de Spéracèdes.
Renouvellement accepté à l’unanimité.
12- Rétrocession du parcours de santé communal à la CAPG.
Il est proposé de céder le parcours de santé communal à la CAPG pour l’euro symbolique. La CAPG aura alors en charge son entretien et, selon ses projets, pourra édifier un parcours BMX.
Christophe Roustan regrette que l’on doive céder du terrain, pourquoi ne pas signer une convention ?
Claude Martin s’inquiète des nuisances que cela pourra apporter au parcours de santé et au mur d’escalade.
Monsieur le Maire indique qu’il n’y a aucun risque, les terrains étant assez éloignés.
Rétrocession approuvée à l’unanimité.

QUESTIONS DIVERSES

●Un logement de la ʺmaison Leroyʺ se libère. Roger Navetti a été contacté par une employée municipale, intéressée par ce logement, à laquelle on a annoncé un loyer qui ne correspond pas au loyer payé par l’ancienne locataire, elle-même employée municipale. Les loyers ont été fixés par une délibération du Conseil Municipal en date du 13 avril 2015. Par souci d’équité, il lui semble que la nouvelle locataire devrait bénéficier du tarif que les élus ont fixé et ne pas subir une augmentation. Il lui a été répondu que la question serait étudiée.
●Claude Martin indique que les frelons asiatiques, qui s’attaquent aux abeilles, fragilisent la filière agricole. Afin de mettre en œuvre des actions collectives efficaces pour lutter contre ce prédateur, il est nécessaire que le frelon passe de ʺdanger sanitaire deuxième catégorie ʺ à ʺdanger sanitaire première catégorieʺ dans le classement paru au journal officiel du 28 décembre 2012.
Monsieur le Maire prend en compte cette demande et s’engage à prendre un arrêté dans ce sens.
Un arrêté est-il suffisant ou est-il nécessaire de voter une délibération ? Cette deuxième solution nous paraît avoir plus ʺde poidsʺ.
●Roger Navetti a reçu des doléances de plusieurs habitants se plaignant du stationnement anarchique dans le village, sans aucun respect de la signalétique pourtant rénovée à la demande du garde. Ce manque de respect entraîne des difficultés de circulation. Des ʺmauvaise habitudesʺ ayant été prises sans aucune réaction, il préconise que les propriétaires des véhicules en infraction soient avertis personnellement avant d’avoir recours, si nécessaire, à un procès-verbal.
●Monsieur le Maire informe le Conseil que dans un souci de mutualisation des services, l’employée municipale en charge de l’urbanisme partage son service entre Spéracèdes et Saint-Cézaire. Elle sera à Spéracèdes le mardi toute la journée et le matin, les mercredis, jeudis et vendredis.
●Francis Scordo, Adjoint aux écoles, fait un point sur la rentrée scolaire. Elle s’est déroulée dans de bonnes conditions. 117 élèves ont été accueillis. Des enseignants ont bien voulu décaler leurs horaires de fin de matinée et début d’après-midi pour permettre 3 services de cantine.
●Claude Martin évoque les entrées et sorties des écoles et la mobilisation du garde à cet effet. N’y-aurait-il pas une solution qui le libérerait de cette tâche ?
Monsieur le Maire va contacter la gendarmerie pour essayer qu’un jeune, effectuant son service civique dans ce corps, soit détaché pour remplir ce rôle. ●Jacques Tranchet annonce la réunion publique du vendredi 9 octobre 2015, ʺLes rendez-vous de Spéracèdesʺ, initiée par la commission des travaux. Après avoir détaillé le programme, il invite tous les Conseillers Municipaux à être présents. C’est la première fois qu’une telle rencontre, concernant les travaux réalisés, en cours et à venir, avec possibilité de poser des questions, est organisée. Vous pourrez avoir des réponses aux questions que vous vous posez, évitant ainsi les rumeurs, sans fondement, qui circulent parfois.
●Michel Pierret prévoit une réunion publique sur le Plan Local d’Urbanisme (PLU) le mercredi 21 octobre 2015 à 18h à la salle du Conseil Municipal.

commentaires commenter

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47